L'obligation du port du masque dans les cours de récréation ne fait pas l'unanimité

coronavirus
école récréation masque
©SPM la 1ère
Il n'est pas toujours très apprécié au sein des écoles primaires, le fameux masque. Énervant, embêtant, les mots ne manquent pas de la part des jeunes enfants pour exprimer leur mécontentement. Depuis le 3 janvier 2022, les enfants scolarisés à partir du CP doivent le porter en tout temps.

J'espère que le coronavirus va bientôt partir et j'espère que tout le monde pourra enlever le masque demain matin.

Elève du Feu rouge

 

Et c'est une grande déception ce mercredi matin pour le jeune élève de l'école du Feu rouge à Saint-Pierre et pour ses camarades. Le masque est toujours obligatoire et il le sera encore jusqu'au 23 janvier prochain, voire plus, si la situation sanitaire ne s'améliore pas d'ici là.

Avec 13 nouveaux cas positifs détectés ce mercredi 5 janvier dont 3 à Miquelon, ce sont donc 74 cas actifs qui sont recensés au total à Saint-Pierre et Miquelon en moins d'une semaine suite aux récents foyers de contaminations que compte l'archipel, il faut donc appliquer la directive gouvernementale.

À lire aussi : Covid-19 : Le nombre de cas positifs continue d'augmenter à Saint-Pierre et Miquelon

Si le masque dans les établissements scolaires était imposé en intérieur depuis l'automne dernier suite aux deux précédents clusters identifiés en novembre 2021 dans une école privée et dans un club de retraités de Saint-Pierre, les élèves doivent désormais le porter jusque dans la cour de récréation.

Sont concernés, les enfants scolarisés dans le primaire et son port obligatoire ne fait pas l'unanimité au sein de la très jeune génération. Ces derniers ont leur avis sur le sujet.

A l'école on porte le masque tout le temps, du coup c'est énervant ! Je pense que c'est nul.

 

Je trouve que c'est embêtant car quand on a des lunettes il y a plein de buée et c'est pour ça que je ne les mets plus .

 

Ce mardi, Karim Augustin Baïla et Flavie Bry sont allés recueuillir les réactions des jeunes élèves du Feu rouge.

©saintpierreetmiquelon

 

Que les enfants de Saint-Pierre et Miquelon se rassurent, certaines activités sportives sont maintenues mais sous conditions et ce en fonction du niveau fixé dans le protocole sanitaire du ministère de l'Education nationale.

Et pour éviter au mieux la propagation du virus, ce protocole sanitaire applicable aux établissements scolaires est actuellement passé au niveau 3 (protocole qui compte 4 niveaux).

Quel protocole pour la pratique du sport localement ?

 

Celui-ci prévoit que les activités physiques et sportives se déroulent principalement en extérieur, ce qui peut s'avérer compliqué à Saint-Pierre et Miquelon durant la période hivernale. 

En revanche, si la pratique en intérieur est indispensable (intempéries, disponibilité des installations ou autres raisons) seules les activités de basse intensité sont autorisées mais sous conditions. Les exercices impliquant des contacts directs sont interdits, le port du masque est imposé. Si ces règles ne peuvent être appliquées, les activités pourront être suspendues.

À lire aussi : Covid-19: Dans un restaurant de Saint-Pierre, on anticipe l'application du pass sanitaire

Les cours de natation sont maintenus mais dans le respect des gestes barrières avec en prime le port du masque dans les déplacements, dans les vestiaires ou au bord du bassin pour les personnes qui ne s'y baignent pas. Des aménagenements dans l'emploi du temps des jeunes pour la piscine ont aussi été prévus.

Pour en savoir plus sur le protocole sanitaire, il est consultable sur le site du ministère de l'Education nationale, de la jeunesse et des Sports.