La pose des big-bags se poursuit sur l'isthme de Miquelon-Langlade

écologie miquelon-langlade
embruns isthme
©SPM la 1ère

Après quelques jours de mauvaise météo, les travaux de renforcement du cordon dunaire au PK16 a repris. La pose de plus de 400 sacs de protection se poursuit, en attendant des travaux plus conséquences pour réhabiliter la circulation sur la route.

270 big-bags en dix jours. Débutée lundi dernier, la pose de ces sacs de protection en toile remplis de sable se poursuit. Au point kilométrique 16 de la route reliant Miquelon et Langlade, ce sont un peu plus de 400 sacs qui vont être posés pour freiner l'érosion. 

Des big-bags, et après ? 

 

Les autorités se penchent déjà sur les travaux à engager dans les prochains mois pour restaurer la circulation sur la route de l'isthme, impraticable depuis les intempéries des mois de février et mars. La collectivité territoriale, propriétaire et gestionnaire de la voie, souhaite engager des travaux au plus vite afin de permettre aux véhicules de circuler avant la période estivale. 

A lire aussi : Érosion : la route entre Miquelon et Langlade de nouveau coupée

Pour le moment, le chemin dit de sauveur reste la seule voie d'accès pour rejoindre Langlade. Un chemin cependant soumis à certaines restrictions de circulation, notamment en cas de mauvaise météo. La plage du barachois, quant à elle, reste praticable uniquement à marée basse. 

Mercredi 28 avril, la préfecture de l'archipel a précisé dans un communiqué que le dernier rapport d'étude fait par le Cerema sera présenté aux élus lundi 3 mai. Une étude qui sera "confortée par une mission sur site des experts du Cerema qui arrivent dans l'archipel ce samedi 1er mai," annoncent les autorités. 

A lire aussi : Érosion de l'isthme : le financement des travaux fait débat

Le point d'étage avec Karim Baïla et Allison Audoux :