Un café de Saint-Pierre adapte son offre pour survivre à la crise sanitaire

commerce
maite legasse ma p'tit cocotte
©SPM la 1ère
Inauguré une semaine avant le confinement, le café de Maité Légasse a dû s'organiser pour éviter une faillite prématurée. Après avoir proposé à ses clients la vente à emporter de produits sucrés, Ma P'tite Cocotte étoffe sa gamme de produits avec des plats salés.
Le téléphone au secours de la caisse. Dès que Maité Légasse commence son activité le matin, les appels s'enchaînent, toute la matinée. Au bout du fil : des clients qui souhaitent commander des plats à emporter. Depuis le début de la semaine, le café Ma P'tite cocotte propose en effet des plats salés.

À lire aussi > Contre le coronavirus, des panneaux vitrés sur mesure fabriqués à Saint-Pierre

Depuis sa fermeture aussi provisoire que précipitée le 16 mars pour cause de confinement, le café s'est adapté. Objectif : ne pas mettre la clé sous la porte. Ouvert pile une semaine plus tôt au grand public, le nouvel établissement du centre-ville de Saint-Pierre a opté pour la vente à emporter pour sauver son chiffre d'affaires.

Une situation précaire mais qui permet à la propriétaire Maité Légasse de continuer à payer son employée et ses fournisseurs, et de faire perdurer l'activité. Ma p’tite cocotte ne bénéficie pas encore d’aides publiques, le café est trop jeune pour en profiter.

Reportage d'Adrien Develay et Claudio Arthur.
©saintpierremiquelon