Le pass sanitaire est maintenant applicable à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus
pass sanitaire dès le 12 janvier
©SPM LA PREMIERE
Le pass sanitaire s'applique dès ce mercredi dans l'archipel. À la veille de son instauration, des adaptations ont été décidées lors d'une réunion à la préfecture. Elles concernent les moins de 16 ans et l'accès à plusieurs structures médicales.

Il fait couler beaucoup d'encre et suscite de nombreuses réactions à Saint-Pierre et à Miquelon. Le fameux pass sanitaire qui sera demandé dans plusieurs lieux de l'archipel dès ce mercredi 12 janvier 2022 .

Si initialement il était prévu devenir obligatoire pour les 12 ans et plus de deux mois, pour se rendre au centre hospitalier François Dunan, au centre de santé, à la maison de retraite, au foyer Georges Gaspard, dans les salles de spectacles ou de sports, dans les restaurants, les bars et les cafés, dans les musées, les bibliothèques, à la patinoire, au centre culturel et sportif et à la maison des loirsirs, la mesure fait finalement l'objet de deux adaptations au niveau local.

À lire aussi : La future application du pass sanitaire inquiète le secteur de la restauration à Saint-Pierre et Miquelon

La première adaptation concerne les moins de 16 ans qui n'auront plus besoin de pass sanitaire pour se rendre par exemple au sport, à des activités culturelles, dans les les musées et les bibliothèques.

En revanche, l'autre adaptation concerne l'ensemble de la popualtion, sans distinction d'âge. Elle permet de ne pas avoir à présenter de document pour accéder au sein des structures médicales à savoir :

  • le centre médical de Miquelon 
  • le centre de santé 
  • les centres médico-psychologiques 
  • le CSAPA
  • la maison de santé Apivia

C'est à l'occasion d'une réunion organisée ce mardi 11 janvier en fin d'après-midi à la préfecture en présentiel et en visioconférence que ces nouvelles décisions ont été prises.

À lire aussi : Covid-19 : Un nouveau centre de dépistage ouvre ses portes à Saint-Pierre

Une réunion sous la présidence de la ministre de la Mer à laquelle participait le préfet, les représentants de l'administration territoriale de santé, la gendarmerie, la caisse prévoyance sociale, le centre hospitalier, la DCSTEP ainsi que le député, le sénateur, le président de la collectivité territoriale, le maire de Saint-Pierre et celui de Miquelon. Un rendez-vous qui avait donc pour but d'apporter des précisions sur la mise en oeuvre du pass sanitaire à Saint-Pierre et Miquelon.

Christian Pouget, le préfet de Saint-Pierre et Miquelon répondait aux questions de Linda Saci et d'Allison Audoux.

©saintpierreetmiquelon