Le quai Guérin de Saint-Pierre démoli dans le cadre du chantier du terminal de croisière

btp
quai guerin
©SPM la 1ère
Le quai Guérin n'est désormais plus qu'un souvenir. La structure délabrée, située du côté du quai en eaux profondes à Saint-Pierre, a été détruite. Sa démolition a débuté il y a plus de deux semaines. Les prochaines étapes de réalisation du terminal de croisière devraient reprendre au printemps.

C'est bientôt le temps d'une petite pause dans le chantier du terminal de croisière à Saint-Pierre, saison hivernale oblige. Mais avant de mettre les machines totalement à l'arrêt, les ouvriers de ce chantier porté par la société des travaux publics, avaient une dernière mission, celle de détruire le quai Guérin. Celui-ci a servi à porter un hangar mais aussi les bollards (ou bornes d'amarrage). 

À lire aussi : Un chantier d'envergure pour le terminal de croisière à Saint-Pierre

La démolition du quai a débuté il y a deux semaines et devrait se terminer dans peu de temps.

On a utilisé dans un premier temps la barge avec la grue de 200 tonnes et une pelle mécanique pour casser la partie nautique. Il ne reste plus que la partie terrestre.

Sébastien Lefort, ingénieur qualité STP (Société  des Travaux Publics)

 

Si les derniers bétons ont été coulés le 17 décembre dernier, la partie génie civil, menée ces dernières semaines par l'entreprise Allen-Mahé, est terminée. Il ne reste plus que quelques équipements tels que les défenses, les échelles et les bois de quai.

À lire aussi : La fin approche pour le chantier du quai de croisière à Saint-Pierre

La fin de ce chantier d'envergure, dont le coût total est estimé à un peu plus de 13 millions d'euros, est prévu au printemps 2022 si les conditions conditions météorologiques printanières le permettent.

Le reportage du côté du quai en eaux profondes avec Karim Augustin Baïla et Allison Audoux.

©saintpierreetmiquelon