Archipel Demain "sera présent pour les territoriales" selon le président de la collectivité Bernard Briand

politique miquelon-langlade
bernard briand jt
©SPM la 1ère
L'agenda de Bernard Briand en métropole était chargé. Rentré vendredi d'une semaine de déplacement, le président de la collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon était l'invité du journal télévisé mardi soir pour discuter des grands sujets de fin d'année.

Un accord de coopération avec la Normandie

 

Les voilà engagés pour trois ans. La région Normandie et la collectivité de Saint-Pierre et Miquelon ont signé la semaine dernière un accord de coopération. Avec le président de la région Hervé Morin, Bernard Briand souhaitait renforcer les liens historiques entre les deux territoires. "Il existait déjà des liens administratifs, notamment pour l'éducation nationale et pôle emploi, explique Bernard Briand. Il fallait établir un lien politique.

Concrètement, les deux territoires se sont engagés à collaborer davantage en matière d'attractivité mais aussi sur des questions économiques pour l'accompagnement de l'entreprise et sur l'habitat durable.
Par exemple, en ce qui concerne la formation et l'orientation des jeunes, une convention sera signée d'ici deux à trois mois avec la mission locale Caen la mer, pour accompagner les jeunes de l'archipel. A noter également : la création d'un fonds d'investissement pour accompagner les entreprises locales dans leurs projets de développement, profitant de l'expertise de la région Normandie. 

27 millions de l'Union européenne

 

Bernard Briand est également allé à Bruxelles recevoir officiellement la dotation de 27 millions d'euros versée par l'Union européenne à la collectivité. Une dotation versée dans le cadre du schéma de développement stratégique 2021-2027.

À lire également : L'Union Européenne fait la promotion de son action à Saint-Pierre et Miquelon

"Ce n'est pas une chèque en blanc, rappelle le président de la collectivité, nous avons des objectifs à respecter dans les 5 ans à venir". 18 projets seront ainsi menés, sur trois thèmes principaux : l'ouverture sur le monde extérieur, le développement du secteur marchand et le renforcement local du lien et de la solidarité. 

Rencontre avec le président du Sénat

 

Dernier grand rendez-vous du déplacement de Bernard Briand : un tête à tête avec Gérard Larcher, le président du Sénat, afin de lui présenter la stratégie de développement du territoire. "Un échange extrêmement intéressant" s'est félicité le président de la collectivité. L'occasion aussi d'échanger sur les aspects législatifs, notamment pour augmenter la différenciation entre les territoires. 

"J'ai demandé au président Larcher de rappeler le fait que les élus de terrain étaient le premier maillon de la mise en œuvre d'une stratégie. Il y a été extrêmement attentif en tant que président de la Haute assemblée, il fait confiance aux élus de territoires."

Bernard Briand, président de la collectivité territoriale

 

La route de l'isthme bientôt rouverte

 

La collectivité s'était engagée à rouvrir la circulation sur l'isthme avant la fin de l'année. Ce sera chose faite. Selon Bernard Briand, la CT aura mobilisé près de 35% de ses fonds d'investissement annuels sur ce chantier.

À lire également :Travaux de l'isthme de Miquelon Langlade : 80% du chantier réalisé

Il sera le 16 décembre à Miquelon pour réceptionner officiellement les travaux. "La route sera de nouveau accessible aux usagers à partir du 17 décembre", a précisé Bernard Briand. 

Les travaux de la patinoire bientôt à l'arrêt

 

Autre sujet d'actualité qui a mobilisé la collectivité ces derniers mois : le dossier de la patinoire de Saint-Pierre. Les travaux en cours se poursuivront jusqu'au 17 décembre, avant une suspension de chantier, a annoncé Bernard Briand hier soir, avant une reprise "théoriquement au mois d'avril".
Pendant cette période, la structure sera rouverte sur des horaires normaux.

À lire aussi : La patinoire a rouvert ses portes en mode dégradé

L'accès aux gradins restera interdit au public et l'entrée se fera toujours par la partie est du bâtiment. Des travaux complémentaires devront également être réalisés, une fois qu'ils auront été chiffrés. 

La campagne pour les élections territoriales approche

 

"Archipel demain sera présent pour les territoriales" a confirmé Bernard Briand. Quant à dire s'il sera lui-même tête de liste, le président actuel de la collectivité territoriale a précisé qu'il se donnait encore quelques semaines de réflexion. 

Pour revoir l'intégralité de l'entretien entre Bernard Briand et Delphine Jeanneau : 

©saintpierreetmiquelon