À Miquelon, la population intégrée au comité de lutte contre l'érosion

environnement miquelon-langlade
Erosion du littoral de Miquelon
Parmi les zones les plus touchées par l'érosion, l'isthme de Miquelon-Langlade. ©DJ SPM1ère
Le comité en charge de surveiller le trait de côte, à Miquelon-Langlade, s'est réuni jeudi 2 juillet à la mairie de la commune. Plusieurs sujets ont été évoqués, dont l'élargissement de l'instance à la population civile et aux "gens directement intéressés" par l'érosion du littoral. 
Les habitants de Miquelon seront désormais associés aux décisions prises par le comité de lutte contre l'érosion du littoral. La mesure a été prise lors d'une réunion jeudi 2 juillet. La coprésidence du comité a également été attribuée au conseil territorial et à la préfecture à cette occasion. 

À lire aussi > Le littoral de Miquelon-Langlade touché par l'érosion : état des lieux

Cette instance en charge de surveiller le trait de côte de l'île de Miquelon-Langlade ne comptait jusqu'à présent que des acteurs institutionnels. Un élargissement à la population civile était nécessaire, selon l'ancien maire de Miquelon Denis Detcheverry, qui s'est lui-même beaucoup impliqué dans la préservation du littoral. "Les bénévoles seront obligatoirement des locaux qui vivent à Miquelon, qui ont vécu et qui vivront encore", explique ce dernier. "Ce seront donc des gens directement intéressés par ce qui est fait." 
 

Plusieurs études menées à Miquelon


Pour l'instant, il n'y a pas de travaux en cours pour stabiliser le littoral. Aucun projet de revégétalisation des buttereaux, par exemple, n'a été mis en place depuis 2014, comme l'ont rappelé jeudi les membres du comité. 

À lire aussi > À Miquelon-Langlade, des écoliers sensibilisent les visiteurs à la protection du pluvier siffleur

"Mais il y a beaucoup d'études, qui sont menées en ce moment", précise Christophe Georgiou, le chef du service énergie, aménagement et prospective de la DTAM. Le Grand Barachois fait ainsi l'objet de diverses études. "Une fois qu'[elles] seront terminées et qu'on aura une meilleure connaissance de ce barachois, on verra s'il est nécessaire de mener des actions." Un chantier devrait aussi être lancé "très prochainement" sur la dune ouest, selon le fonctionnaire.

Les précisions de Karim Baïla et Jérôme Anger :
 
©saintpierremiquelon




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live