st-pierre & miquelon
info locale

À Miquelon, les restaurants rouvrent progressivement

cuisine et gastronomie miquelon-langlade
La Réouverture progressive des restaurants à Miquelon
©SPM la 1ère
Depuis ce vendredi 15 mai, il est de nouveau possible de se restaurer à l’Auberge de l'île à Miquelon. Cet établissement est le premier du village à accueillir des clients après deux mois d’inactivité et il se prépare à vivre une saison estivale inédite.
Au sortir d’une longue période de confinement, Patricia Orsiny attendait ce moment avec impatience. La gérante de l’Auberge de l'île affichait complet vendredi 15 mai. Elle a accueilli ses premiers clients dans une ambiance conviviale et détendue.
 

Une saison touristique atypique


Si l’équipe de l’établissement retrouve les fourneaux avec plaisir, elle devra se réinventer cet été pour survivre dans un contexte économique très tendu.

En l'absence de clients venus de l’extérieur, Patricia Orsiny espère pouvoir compter sur la clientèle locale de Saint-Pierre et de Miquelon-Langlade pour sauver son entreprise. Pour cela, l’Auberge proposera des nouveautés à ses visiteurs en partenariat notamment avec le guide de randonnée Gilles Gloaguen.

À lire aussi > Immersion en dehors des sentiers battus de Miquelon avec un guide de randonnée
  

D'autres restaurants bientôt ouverts

 

Si l’Auberge de l'île est aujourd’hui le seul établissement ouvert dans la commune, les autres enseignes vont suivre dans les prochaines semaines.

Le snack Bar à choix ouvrira ainsi dès ce mardi 19 mai. Il faudra ensuite attendre le mois de juin pour retrouver l’équipe de The Mayou'naise qui a profité du confinement pour se lancer dans des travaux. Enfin toujours pas de date connue pour le restaurant Entre nous qui attend l’arrivée de deux nouveaux cuisiniers à Miquelon.

À lire aussi > Deuxième phase du déconfinement : des restaurants de Saint-Pierre toujours fermés pour travaux

Retour ci-dessous sur le premier service post-confinement de l'auberge de l'île avec ce reportage de Claire Arrossaména et Jérôme Anger.  
©saintpierremiquelon