Transport aérien : une première rotation avec Halifax après 18 mois d'interruption

transports saint-pierre
aeroport d'Halifax
Le hall de l'aéroport de Halifax Stanfield. ©Ben MacLeod - Licence CC
Ce lundi 13 septembre, des voyageurs de Saint-Pierre et Miquelon ont repris l'avion pour rejoindre Halifax après un longue période d'interruption. Deux vols hebdomadaires sont programmés dans un premier temps. Une aubaine pour les habitants malgré les mesures à respecter.

Lundi 13 septembre. Huit heures et demie. Après un an et demi d’interruption, des voyageurs de l’archipel embarquent vers Halifax. Pour autant, L'ATR n'est pas complet. Sur les 42 places disponibles, seulement 31 sièges sont réservés pour se rendre dans la capitale de la Nouvelle-Écosse.

À lire aussi : Transport aérien : le député Stéphane Claireaux réclame davantage de vols vers Montréal 

Cet évènement sonne la reprise des vols hebdomadaires à destination de la capitale de la Nouvelle-Écosse. La compagnie Air Saint-Pierre prévoit pour l’instant deux rotations par semaine. Les trajets sont actuellement prévus le lundi et le vendredi à 8h30 au départ de Saint-Pierre.

Des modalités précises 

 

Pour rentrer sur l’archipel, les départs sont prévus les mêmes jours, à 13h00, depuis Halifax. Selon la compagnie locale, des itinéraires supplémentaires pourraient être prévu prochainement. Cette liaison permet aux habitants de contourner le problème des vols complets vers Montréal. Pour rappel, aucune réservation n’est possible avant le mois de novembre.

À lire aussi : Covid-19 : quelles démarches pour se rendre à Halifax au départ de Saint-Pierre et Miquelon ?

Cependant, pour se rendre dans la province du Canada, il faut suivre un protocole précis. Un parcours vaccinal complet, un certificat de vaccination et le questionnaire ArriveCan sont requis pour voyager. Selon la préfecture, le formulaire "Contrôle santé" n'est plus nécessaire.

Les compagnies aériennes ne prévoient pas de dispositifs pour la réalisation de test PCR sur place. Deux Saint-Pierrais en ont malheureusement fait les frais à l'aéroport d'Halifax pour le premier retour de la semaine. Selon nos informations, les voyageurs ont dû prendre un taxi pour rejoindre la ville de Dartmouth afin de faire de toute urgence un test antigénique. Le trajet a pris du retard mais les deux hommes ont tout de même pu monter monter à bord de l'ATR, direction Saint-Pierre.