Un exercice de sauvetage à Langlade pour les pompiers de Miquelon

coopération régionale miquelon-langlade
Opération Sarex
Les pompiers de Miquelon-Langlade portent secours à une victime dans le cadre d'un exercice. ©SPM LA PREMIERE
L'opération Sarex se poursuit dans l'archipel. Mardi 7 juin, les pompiers volontaires de la Grande Île avaient pour mission de porter secours à une victime sur Langlade. Un entraînement grandeur nature pour mieux appréhender la réalité en cas de réel accident.

Depuis le 7 juin, pompiers, sauveteurs en mer, gendarmerie et forces armées canadiennes de sauvetage sont en alerte. Il s'agit ici d'exercices franco-canadiens.

À lire aussi : Deux parachutistes canadiens largués à Saint-Pierre dans le cadre d'exercices de secours grandeur nature

Ce mardi, c'était le deuxième jour de l'opération Sarex. Les manœuvres étaient menées du côté de Langlade avec les sapeurs-pompiers volontaires de Miquelon-Langlade pour une intervention de secours à victime tombée d'une falaise.

sauvetage
Un exercice de sauvetage d'un victime à Langlade. ©SPM LA PREMIERE

Cet exercice de secours dit : "intérieur" regroupaient les pompiers de la commune, la Croix-Rouge, la gendarmerie nationale et la SNSM.

La coopération régionale prend aujourd'hui tout son sens, surtout à Saint-Pierre et Miquelon car la frontière terre et mer est assez poreuse et donc tous les services de secours sont amenés à travailler ensemble.

Guillaume Geay, coordinateur de la sécurité civile à la Préfecture de Saint-Pierre et Miquelon

Une opération de sauvetage réussie comme l'ont constaté Karim Baïla et Sony Chamsidine.

©saintpierreetmiquelon