Mouvement d’humeur à Saint-Pierre en soutien à une enseignante du lycée Émile Letournel

éducation
manifesation
Une quarantaine de personnes mobilisées pour soutenir une enseignante de français qui souhaite effectuer son stage de fin de capes dans l'archipel ©spm la 1ère
Ce mardi, une quarantaine de personnes s'est réunie devant les services de l'Éducation nationale. Elles apportaient leur soutien à une enseignante de lettres modernes, contrainte d’effectuer son stage de fin de CAPES dans l'hexagone. La jeune femme exerce au lycée d'État Emile Letournel, où les professeurs en la matière manquent.

Des dizaines de personnes se sont rassemblées devant les services de l’Éducation nationale ce mercredi en début d’après-midi. Un mouvement d’humeur en soutien à une enseignante du lycée Émile Letournel.

Celle-ci se voit contrainte d’effectuer son stage de CAPES en métropole, alors que le poste qu’elle occupait jusqu’ici va être vacant. Une situation que les personnes mobilisées dénoncent. 

À lire aussi : Lycée Emile Letournel : l'inquiétude des parents d'élèves sur le non remplacement des professeurs absents

Le chef du Service de l'Éducation nationale Jean-Pierre Tégon n'a pas souhaité réagir a cette situation. Il assure cependant avoir transmis la demande de la concernée au ministère. Si elle n'est pas positive, les manifestants promettent de se réunir de nouveau. 

Les précisions de Delphine Jeanneau et Jérôme Anger :

©saintpierreetmiquelon