Opération nettoyage réussie à Saint-Pierre comme à Miquelon

écologie saint-pierre (spm)
opération nettoyage saint pierre
Des volontaires nettoient le quartier des Graves à Saint-Pierre. ©SPM la 1ère

La mairie de Saint-Pierre et de Miquelon-Langlade ont fait appel aux volontaires pour une grande opération de nettoyage de l'archipel ce samedi 5 juin. Plusieurs centaines de kilos de déchets ont été ramassés en seulement quelques heures. 

Ils étaient une soixantaine de volontaires répartis entre les deux îles, tous prêts à nettoyer leur territoire. Cartons, mégots, plastiques ou emballages, des déchets divers s'accumulent parfois le long des routes ou dans des zones naturelles protégées. 

Après un petit déjeuner offert par la municipalité, l'équipe à Saint-Pierre s'est répartie le travail entre le quartier des graves, l'étang du Milieu, la route du Cap ou encore les alentours de la déchetterie. Parmi les bénévoles du jour, Maïté Légasse, troisième adjointe au maire et chargée de la transition écologique. "Les gens sont impliqués. On voit le taux de recyclage de la population qui est quasiment à 70% contre 40% ou 50% en Métropole donc on est plutôt de très bons élèves", se réjouit-elle. 

Le collectif Caillou tout Prop', fondé en 2018, est habitué à ce type de nettoyage. Tous les mois, une quizaine de membres préservent l'anse à l'Allumette en collectant un maximum de détritus, souvent propulsés par le vent et provenant de la décharge. Ce week-end, ils ont changé leur lieu de collecte habituelle pour prêter main forte à l'appel de la mairie à l'occasion du Printemps de l'Environnement. 

A lire aussi : Opération nettoyage de printemps à l’anse à l’Allumette à Saint-Pierre

La quarantaine, le ruisseau de l'anse ou le grand étang ont fait peau neuve du côté de Miquelon. Pas moins de 80 sacs de 40 litres environ ont été récoltés en seulement quelques heures.

Reportage à Miquelon d'Isabelle Thomelin et Jean-Noël de Lizzaraga : 

 

A Saint-Pierre le bilan est de 760 kilos de déchets après 3 heures de collecte. La mairie de Saint-Pierre tient à souligner qu'il s'agit d'un chiffre en baisse. D'après eux, les Saint-Pierrais et les Miquelonnais semblent moins jeter et mieux trier, ce qui réduit le nombre de déchets collectés en extérieur. 

Reportage à Saint-Pierre de Marie Paturel et Jérôme Anger