Opération nettoyage de printemps à l’anse à l’Allumette à Saint-Pierre

écologie saint-pierre (spm)
operation caillou tout prop anse allumette
©SPM la 1ère

Les volontaires du collectif “Caillou tout prop” ont réalisé une opération de nettoyage de l’Anse à l’Allumette. L’objectif était de sensibiliser au tri des déchets, sur le site régulièrement souillé et pollué mais aussi partout à Saint-Pierre et Miquelon.

Pour son premier rendez-vous de l’année, le collectif “Caillou tout prop” a invité la population de Saint-Pierre à venir nettoyer une nouvelle fois la plage de l’Anse à l’Allumette. Une dizaine de personnes étaient sur place dimanche 16 mai après-midi.

À lire aussi : Gestion des déchets à Saint-Pierre et Miquelon : une initiative citoyenne et après ?

Marion Letournel, membre du collectif, regrette toutefois que “les gens se découragent”. En effet, le nombre de participants à cette opération est bien loin des 150 personnes mobilisées lorsque le collectif a été créé.

Pourquoi on revient ? Parce qu’il y a vraiment aujourd’hui un souci environnemental grave.

Marion Letournel


Être conscient de son impact environnemental

 

C’est la première fois que Frédéric Le Glaunec participait à une opération du collectif. Il estime que chacun a sa part de responsabilité dans la gestion des déchets : “on a des pneus, c’est nos voitures. Du plastique, des brosses à dents, c’est nous.

À lire aussi : À Saint-Pierre et Miquelon, des volontaires nettoient le littoral pour protéger l'environnement

En revanche, le tri des déchets devient de plus en plus visible. Sur le site de l’Anse à l’Allumette, il y avait surtout du caoutchouc et beaucoup moins de plastique. Mais pour Marion Letournel, le constat est le même et le site reste toujours aussi pollué.

La raison ? Le brûlage des déchets à ciel ouvert. “Les déchets sont aussi stockés à l’extérieur donc ils tombent dans l’océan et ils reviennent ici sur le site de l’Anse à l’Allumette, explique-t-elle. Au delà de l’impact environnemental et sanitaire, l’arrêt de ce brûlage on l’espère va venir impacter de manière positive ce site.” Le collectif doit organiser d’autres actions du même type dans le courant de l’année.

Claire Arrossaména et Allison Audoux ont participé à l’opération :