Ouragan Fiona : Les autorités de Saint-Pierre et Miquelon restent vigilantes

météo
OURAGAN FIONA
Carte de la trajectoire de l'ouragan Fiona en date du 22 septembre 2022. ©nhc.noaa.gov
Une réunion de crise s'est tenue ce jeudi 22 septembre en fin de matinée à la préfecture. Si à ce jour, l'ouragan se dirige vers l'archipel, il serait moins virulent que prévu même si des vents soutenus et de fortes houles sont attendus cette fin de semaine. Fiona qui est surveillée de très près par les différents services concernés.

Objectif de cette réunion de crise : faire un point sur les prévisions météorologiques de cette fin de semaine et décider des mesures préventives à mettre en place en cas de besoin, face à l'arrivée de Fiona.

Étaient présents ou en visioconférence, le préfet, deux vice-présidents de la Collectivité territoriale, les maires des communes de Saint-Pierre et de Miquelon-Langlade, un représentant du service météo et son directeur adjoint, des représentants des services de la DTAM, de la gendarmerie, ainsi que les pompiers et le directeur du centre hospitalier François Dunan.

À lire aussi : D'importants dégâts à Saint-Pierre et Miquelon après des rafales à plus de 160 km/h intempéries

Après avoir fait des dégâts et cinq morts lors de son passage en Guadeloupe, à Porto Rico, en République Dominicaine et sur les îles Turks et Caïques, l'ouragan actuellement de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, se trouve ce jeudi 22 septembre, au niveau de l'archipel des Bermudes.

Selon les derniers relevés météorologiques, Fiona se dirige donc doucement vers Saint-Pierre et Miquelon. Mais comme annoncé par les prévisionnistes, l'ouragan semble avoir dévié vers l'Ouest. Malgré cela, des vents soutenus mais aussi et surtout de la forte houle sont tout de même attendus cette fin de semaine, et particulièrement ce samedi 24 septembre.

OURAGAN FIONA
Position de l'ouragan Fiona ce samedi 24 septembre 2022 à 4 heures. ©WINDY.COM

Si la situation prévue n'est pas exceptionnelle à cette période de l'année, la trajectoire reste tout de même sous très haute surveillance. Des précautions sont à considérées. Il est fortement recommandé "d'arrimer le matériel que vous avez à l'extérieur et qui risque de s'envoler".

À lire aussi : La tempête du 28 novembre reconnue comme catastrophe naturelle à Miquelon

En raison des "fortes houles annoncées et qui devraient engendrés des creux de 15 à 18 mètres, des  axes sont interdits au public", comme le souligne le préfet.

Les zones concernées : le Diamant, Savoyard et Galantry. Il est également demandé à la population de ne pas se déplacer sur les zones littorales et sur l'Île aux marins afin d’écarter tout risque d’accidents".

Un communiqué a été émis par la préfecture en milieu de journée.

En cas d'Évasan, Saint-Pierre et Miquelon-Langlade seront isolés .

Les avions ne pourront pas voler, les ferries sont annulés et compte tenu de ce qui s'annonce sur le Canada, il est fort vraisemblable que nos amis canadiens auront fort à faire et en cas d'Évasan, ils ne pourront pas nous aider.

Christian Pouget, préfet de Saint-Pierre et Miquelon

En effet leur côté, les autorités des Provinces Atlantiques sont en alerte maximum.  

Selon radio Canada, l’ouragan frappera l'Est de la Nouvelle-Écosse et le Cap-Breton, dans la nuit de vendredi à samedi.  Fiona devrait se transformer en tempête post-tropicale lors de son approche vers le Canada.

Les vigilances météorologiques sont consultables sur le site de la préfecture.

En ce qui concerne l'archipel, météo France prévoit donc peu de pluies, une vigilance jaune pour des vents soutenus et une vigilance orange pour mer dangereuse.

On a attendu jusqu'à aujourd'hui pour bien préciser la trajectoire et les phénomènes attendus donc on est conforme à ce que l'on avait vu il y a un jour.

Christian Dianon, directeur adjoint météo France à Saint-Pierre et Miquelon

Si la trajectoire de Fiona devait évoluer et entraîner des nouvelles mesures de précautions, une nouvelle réunion de crise serait organisée par la préfecture.

Le reportage complet signé Mathias Raynaud, Delphine Jeanneau et Aldric Lahiton.

©saintpierreetmiquelon

Dans le passé de nombreuses tempêtes ont touché les côtes de l'archipel. Erine ou encore Florence, elles ont toutes la particularités de se former en septembre 

Retour sur ces tempêtes qui ont secoué l'archipel avec Flavie Bry

©saintpierreetmiquelon