Présidentielle 2022 : Les électeurs de Saint-Pierre et de Miquelon ont voté Marine Le Pen

élections
ELECTION PRESIDENTIELLE 2022
Marine Le Pen arrive en tête du second tour de la présidentielle à Saint-Pierre et Miquelon. C'est aussi le cas dans plusieurs territoires d'Outre-Mer, à l'exception de ceux du pacifique. ©SPM LA PREMIERE
Emmanuel Macron a été réélu président de la République. Le candidat de la République en Marche obtient 58,54 % contre 41,46 % pour Marine Le Pen. En revanche, la candidate du Rassemblement National arrive, pour la première fois, en tête du second tour à Saint-Pierre et à Miquelon.

Emmanuel Macron de nouveau élu président de la République pour les cinq prochaines années avec 58,54 % des suffrages exprimés contre 41,46 % pour Marine Le Pen.

Dans l'archipel, la tendance est inversée comme dans beaucoup de territoires ultramarins sauf dans le Pacifique. Marine Le Pen arrive en tête.

Élections présidentielles 2022 : Participation en hausse pour le deuxième tour à Saint-Pierre et Miquelon

Dans l'archipel, la candidate du Rassemblement National obtient une courte victoire puisqu'à Saint-Pierre Marine Le Pen a obtenu 1135 voix et 143 voix à Miquelon soit 50,69 % des suffrages exprimés. Emmanuel Macron comptabilise 1119 voix à Saint-Pierre et 124 à Miquelon soit 49,31 % des suffrages exprimés.

Présidentielle 2022
Marine Le Pen devance Emmanuel Macron à Saint-Pierre et Miquelon ©SPM LA PREMIERE

5043 électeurs ( 4538 à Saint-Pierre et 505 à Miquelon) étaient appelés aux urnes pour ce second tour de l'élection présidentielle. 2879 personnes ont mis leur bulletins dans l'urne. 358 électeurs ont voté blancs ou nuls. Il y en avait 72 lors du premier tour il y a deux semaines. 

Les chiffres du second tour à Saint-Pierre et Miquelon

 

Les détails des résultats du second tour de la présidentielle dans l'archipel avec Anastasia Laguerra.

©saintpierreetmiquelon

 

Emmanuel Macron s'exprime sur son élection

 

Emmanuel Macron a donc été réélu ce dimanche 24 avril 2022 pour un second mandat.

Lors d'un discours prononcé au Champs de Mars à Paris, tout juste après l'annonce des résultats, le président sortant s'est adressé aux électeurs qui avaient voté pour lui, afin de faire barrage à l'extrême droite en précisant " j'ai conscience que ce vote m'oblige dans les années à venir". On écoute Emmanuel Macron.

©saintpierreetmiquelon

 

Marine Le Pen confirme la présence de son parti aux législatives 2022

 

La candidate du Rassemblement National s'est également exprimée ce dimanche soir. Marine Le Pen s'est félicitée du bon score obtenu et vise désormais les prochaines échéances électorales à savoir les législatives.

Comme l'a affirmé Marine Le Pen : "nous lançons ce soir la grande bataille électorale des législatives". On l'écoute.

©saintpierreetmiquelon

 

C'est un vote contestaire selon le maire de Saint-Pierre

 

À Saint-Pierre comme à Miquelon, Marine Le Pen arrive en tête avec 35 voix d'avance sur Emmanuel Macron. Cette victoire de l'extrême droite au niveau local est une première historique à Saint-Pierre et Miquelon lors d'un second tour de présidentielle. 

Pour Yannick Cambray, maire de Saint-Pierre, ce vote "je le vois plûtot comme un vote contestataire". 

C'est assez compliqué pour un homme de gauche comme moi de voir des gens qui votent à gauche au premier tour et une partie se retourner vers l'extrême droite.

Yannick Cambray, maire de Saint-Pierre

 

Les chiffres du second tour dans les Outre-Mer

 

Dans les Outre-Mer Marine Le Pen arrive largement en tête notamment en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane où elle obtient plus de 60 % des suffrages exprimés. Tour d'horizon des résultats dans les Outre-Mer avec Thierry Ravalet.

©saintpierreetmiquelon

 

Les résultats de Marine Le Pen dans les Outre-Mer interpelle Yannick Cambray. Pour le maire de Saint-Pierre, "il y a un vrai malaise je pense en Outre-Mer. Et je pense que la tâche du président Emmanuel Macron, ce sera de renouer un nouveau dialogue avec les Outre-Mer".

Yannick Cambray, le maire de Saint-Pierre était l'invité de Delphine Jeanneau dans le journal télévisé de ce dimanche 24 avril.

©saintpierreetmiquelon

 

La France Insoumise sera bien présente aux législatives 2022

 

Autre invité du journal télévisé présenté par Delphine Jeanneau, Olivier Gaston. Le représentant de la France Insoumise a d'ailleurs annoncé en direct qu'il serait candidat aux législatives en juin 2022. Des élections qui ont lieu, on le rappelle, les 11 et 18 juin 2022 à Saint-Pierre et Miquelon, soit un jour avant la Métropole.

Si les Saint-Pierrais et les Miquelonnais me font confiance comme les présidents de la collectivité m'ont fait confiance pour représenter le territoire auprès de l'union européenne, en juin, je serais le représentant de Saint-Pierre et Miquelon à l'assemblée nationale

Olivier Gaston, représentant local de la France Insoumise

 

Pour mémoire, Jean-Luc Mélenchon le candidat de la France Insoumise, avait terminé en tête du premier tour de l'élection présidentielle dans l'archipel le 9 avril 2022 avec 40,91% des suffrages exprimés derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

À lire aussi : Présidentielle 2022 : Jean-Luc Mélenchon en tête du 1er tour à Saint-Pierre et Miquelon

Lors de son intervention dans le journal télévisé de ce dimanche 24 avril, Olivier Gaston a également était interrogé sur les résultats de ce second tour dans l'archipel.

On a affaire à un vote sanction contre la politique du gouvernement vis-à-vis de l'Outre-Mer, de Saint-Pierre et Miquelon aussi. Un vote sanction aussi par rapport à l'idéologie néo-libérale de ce gouvernement. Un vote sanction contre la politique sanitaire.

Olivier Gaston, représentant local de la France Insoumise

 

Pour Olivier Gaston, "il faut que cette politique vis-à-vis de l'Outre-Mer, elle soit réparée. Il faut rétablir le dialogue. Il faut des représentants locaux auprès du gouvernement qui favorisent ce dialogue. Il y a beaucoup de travail à faire dans les prochaines années pour améliorer ces scores et éviter dans cinq ans que cette fois l'extrême droite ne passe". 

On écoute Olivier Gaston. Il répondait aux questions de Delphine Jeanneau.

©saintpierreetmiquelon

 

Prochaines échéances électorales, les législatives. Elles auront lieu les 11 et 18 juin 2022 à Saint-Pierre et Miquelon.