Quelles différences entre le pass sanitaire et le pass vaccinal ?

coronavirus
pass sanitaire covid
©A. Soliano
Le pass sanitaire sera t-il en place à Saint-Pierre et Miquelon comme le souhaite Christian Pouget, préfet de l'archipel ? Celui-ci devrait être transformé en pass vaccinal et applicable dès le 15 janvier prochain. Le texte de loi a d'ailleurs été adopté à l'Assemblée nationale.

Après une nouvelle suspension concernant l'examen du texte sur le pass vaccinal à l'Assemblée nationale dans la nuit de mardi à mercredi et ce en raison des récents propos d'Emmanuel Macron sur les personnes non-vaccinées, les débats ont repris ce mercredi 5 janvier dans l'après-midi. Le texte a été adopté par l'Assemblée et devra donc être examiné par le Sénat. 

En attendant, c'est le pass sanitaire qui est en place en France métropolitaine et dans plusieurs autres territoires ultramarins.

Dans l'archipel, cette mesure n'est pas encore en place mais le préfet de Saint-Pierre et Miquelon, Christian Pouget, souhaite sa mise en application dès que possible. Une mesure qui divise les élus de l'archipel mais aussi la population.

À lire aussi : L'application du pass sanitaire à Saint-Pierre et Miquelon soulève des désaccords

Et face à la recrudescence des cas positifs à la Covid-19, les différentes réglementations changent en fonction des variants. Difficile parfois de s'y retrouver.

Qu'est-ce que le pass sanitaire ?

 

C'est un document en format papier ou numérique qui comprend : 

  • le certificat de vaccination sous forme de QR Code
  • la preuve d'un test PCR ou antigénique négatif ayant moins de 24 heures

ou 

  • un certificat de rétablissement au coronavirus qui doit avoir au moins 11 jours et moins de 6 mois.

Celui-ci s'adresse aux personnes de 12 ans et plus. Les enfants de moins de 12 ans sont pour l'instant dispensés de ce pass sanitaire.

Qu'est ce que le pass vaccinal ?

 

Quant au fameux pass sanitaire, le gouvernement souhaite le remplacer par le pass vaccinal. Ce dernier doit être examiné par le Sénat. Son examen a fait l'objet de multiples suspensions à l'Assemblée nationale avant d'être finalement adopté. 

À lire aussi : Covid-19 : un test de dépistage de moins de 24 heures pose problème pour voyager vers Saint-Pierre et Miquelon

Le pass vaccinal devrait comporter les preuves de vaccination, à savoir les trois doses. Il devrait entrer en vigueur le 15 janvier 2021 s'il est voté par le Parlement. 

Adrien Develay a détaillé les critères de détention de ce pass dans le journal télévisé présenté ce mardi 4 janvier par Antoine Defives.

©saintpierreetmiquelon