st-pierre & miquelon
info locale

De retour de Montréal, une étudiante raconte sa mise en quarantaine à Saint-Pierre

éducation
cholé beaupertuis quarantaine hotel robert etudiants canada
29 étudiants sont revenus du Canada le 11 mai. Tous doivent observer une période de quarantaine, dès leur sortie de l'avion, avant de pouvoir retrouver leurs proches. Parmi eux : Chloé Beaupertuis. Elle a accepté de nous raconter son voyage, de son départ de Montréal à son arrivée à Saint-Pierre.
À l'extérieur de l'hôtel Robert, les forces de l'ordre veillent, 24 heures sur 24. Des barrières ont été placées pour empêcher le stationnement. L'établissement est placé sous haute surveillance. À l'intérieur : 29 étudiants, tout juste revenus du Canada. Cet isolement leur est imposé pendant un minimum de deux semaines, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19. 

À lire aussi > Isolement strict pour 29 étudiants de Saint-Pierre et Miquelon de retour du Canada

Parmi ces jeunes fraîchement arrivés, Chloé, 19 ans, étudiante en ingénierie à Montréal. Son université a fermé le 13 mars dernier. Depuis, le virus s'est développé au Québec, à une vitesse folle. Elle a alors décidé de rentrer à Saint-Pierre, bien consciente qu'elle ne pourrait pas profiter de l'île et de ses proches à son arrivée et qu'elle serait placée à l'isolement. Un prix qu'elle est prête à payer.

À lire aussi > Quatorzaine à Roissy et retour le 30 mai pour les étudiants de Saint-Pierre et Miquelon

Témoignage recueilli par Karim Baïla
©saintpierremiquelon