Quatorzaine à Roissy et retour le 30 mai pour les étudiants de Saint-Pierre et Miquelon

éducation saint-pierre (spm)
aeroport roissy
©Fyodor Borisov
À peine sortis de leur confinement en métropole, les étudiants de Saint-Pierre et Miquelon pourront rentrer sur l'archipel le 30 mai. Avant leur retour, ils s'apprêtent à débuter une quatorzaine stricte en chambre d'hôtel à Roissy, supervisée par une référente saint-pierraise.
Après deux mois de confinement, et quelques jours de liberté retrouvée, plusieurs dizaines d'étudiants saint-pierrais et miquelonnais actuellement en métropole s'apprêtent à entrer en isolement strict durant quatorze jours, dans une chambre d'hôtel en région parisienne. Une quatorzaine qui s'avère nécessaire afin d'espérer retrouver leur archipel pour l'été.
 

Dispositif exceptionnel


Confrontés à la décision du Canada de fermer ses frontières avec l'Europe depuis le début de la crise du coronavirus, les étudiants de Saint-Pierre et Miquelon dans l'Hexagone et dans le reste de l'Europe vont bénéficier du dispositif exceptionnel mis en place par le ministère des Outre-mer, afin de pouvoir regagner le domicile familial sans emprunter l'itinéraire traditionnel via Montréal, Halifax ou Saint-Jean de Terre-Neuve.

À lire aussi > Compagnies aériennes dans la tourmente du coronavirus : l'État "ne peut pas prendre le risque de perdre Air Saint-Pierre"

C'est la traduction de l'engagement pris par la ministre des Outre-mer au début du mois de mai.

 

Isolement à l'hôtel à Roissy

 

À l'instar de tous les ultramarins désormais, les étudiants de Saint-Pierre et Miquelon devront se plier à l'obligation d'une quatorzaine stricte avant de pouvoir profiter librement de l'été sur l'archipel. Sur le plateau de SPM la 1ère, le préfet Thierry Devimeux a confirmé que tous les étudiants ultramarins désireux de rentrer dans leur territoire seront regroupés durant quatorze jours dans plusieurs hôtels à proximité de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Les étudiants en partance pour Saint-Pierre et Miquelon devraient y être les premiers, et débuter leur quatorzaine stricte dès le samedi 16 mai au matin. 
 

Charte d'engagement

 

Chacun d'entre eux devra signer une charte d’engagement à respecter l’isolement, et s'astreindre à rester dans sa chambre où tous les repas lui seront servis durant la période.

À la fin de ces quatorze jours, chaque étudiant subira un premier test PCR de dépistage du coronavirus. Si le résultat s'avère négatif, il sera conduit à travers l'aéroport de Roissy jusque dans un avion spécial en partance pour Saint-Pierre, grâce à l'organisation d'un "couloir sanitaire".
 

Vol direct le 30 mai

 

Après un vol direct exceptionnel d'environ cinq heures, programmé le 30 mai prochain, les étudiants de retour sur leur île devront poursuivre un isolement relatif durant trois jours à domicile, afin de subir un deuxième test PCR, qui devra également être négatif avant leur "libération" pour l'été.
 

Une "référente" saint-pierraise en soutien

 

Afin de superviser toute l'opération, le ministère des Outre-mer a nommé une "référente" originaire de Saint-Pierre et Miquelon. En fonction depuis le lundi 11 mai, Jessica De Arburn accompagnera les étudiants en amont de leur quatorzaine, pour leur permettre d'organiser leur acheminement jusqu'à Paris, les conseiller dans leur éventuel déménagement et répondre aux questions les plus pratiques. Elle sera également présente à l'hôtel pendant toute la durée de leur isolement, pour répondre à toute demande ou nécessité éventuelle, et restera en lien avec les équipes de la préfecture de l'archipel.
 

Test négatif obligatoire

 

En cas de test positif à la Covid-19 lors du premier prélèvement à Roissy, le jeune concerné devrait alors poursuivre sa quatorzaine sur place, jusqu'à l'obtention d'un test négatif.

À noter que certains étudiants de Saint-Pierre et Miquelon désireux de rentrer pour l'été ont choisi de ne pas bénéficier de ce vol du 30 mai, souvent pour des raisons de calendrier des examens. Leur situation sera étudiée ultérieurement par le ministère. 

Le préfet Thierry Devimeux interrogé par Adrien Develay :

©SPM la 1ère

 

Étudiants au Canada : premiers retours le 12 mai

Pour les étudiants de Saint-Pierre et Miquelon sur les campus canadiens, la procédure adoptée est différente. Après recensement par les autorités locales, 29 d'entre eux (sur 76 actuellement au Canada) vont pouvoir regagner l'archipel grâce à un vol exceptionnel Montréal - Saint-Pierre programmé par la préfecture ce mardi 12 mai.

Quatorzaine stricte à l'hôtel à Saint-Pierre

Ils seront soumis à une quatorzaine stricte à leur arrivée sur le territoire, qui se fera obligatoirement à l'hôtel Robert réquisitionné pour l'occasion. "L'établissement sera surveillé [...] pour s'assurer qu'ils respectent les règles", selon le préfet. "Ce sera une surveillance en continu". 

À lire aussi > Tests Covid-19 et petites frayeurs : récit d'une sortie de quatorzaine à Saint-Pierre et Miquelon

Deux tests PCR de dépistage du coronavirus seront obligatoires avant leur sortie. Le premier sera effectué à J+12, le second à J+15. Ceux qui obtiendront les deux tests négatifs devraient donc pouvoir sortir de leur isolement strict après une quinzaine de jours, l'isolement se poursuivra le cas échéant jusqu'à l'obtention de deux tests négatifs successifs. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live