Saint-Pierre et Miquelon : à 90 ans, Marie-Thérèse remonte sur un doris

histoire saint-pierre (spm)
Marie Thérèse Poirier
C'est une promenade remplie d'émotions qui attendait ce dimanche une nonagénaire de Saint-Pierre et Miquelon. Marie-Thérèse Poirier est remontée à bord d'une embarcation traditionnelle locale, pour la première fois depuis trente ans.

"Ça faisait trente ans que je n'avais pas été en doris"...
Le ton est donné en ce dimanche matin ensoleillé. À l'invitation de son petit fils artisan pêcheur, Marie-Thérèse Poirier enfile l'indispensable gilet de sauvetage.

À lire aussi : Mise à l'eau d'un nouveau doris pour l'association des Zigotos

Ce rendez-vous devant les embarcations traditionnelles de Saint-Pierre et Miquelon est une surprise faite par Gilles Poirier, son petit-fils et membre de l'association des Zigotos, qui restaure et reconstitue les doris.

Je l'avais préparée il y a quelques semaines, en lui demandant si elle était d'accord. Ce matin avec le beau temps, je l'ai appelée, et lui ai dit : "si tu veux, rendez-vous dans une demi-heure". Elle m'a répondu : "viens dans dix minutes, je suis prête".

Gilles Poirier, petit fils de Marie-Thérèse

 

Comme en son jeune temps, Marie-Thérèse s'installe sur un des bancs de l'embarcation. Un geste qu'elle a répété pendant plus de cinquante ans, lorsqu'elle accompagnait son mari pour se rendre à l'anse aux Soldats à Langlade. C'était la grande époque du capelan, que les plaisanciers locaux pêchaient et séchaient sur les rochers de Langlade. 

À lire aussi : Les capelans ont roulé cette fin de semaine à Miquelon

Trois décennies plus tard, le nouveau voyage peut recommencer. Marie-Thérèse, son petit fils, ainsi que l'historien Marc Derrible, lui aussi membre des Zigotos, mettent le cap sur l'île aux Marins, à quelques encablûres. Les souvenirs et les émotions sont au rendez-vous. 

Autrefois quand on partait aux capelans, il y a des fois il faisait très beau, mais parfois il y avait de la mer bien agitée...

Marie-Thérèse Poirier, 90 ans

 

Après une heure d'excursion, il est déjà temps de regagner Saint-Pierre. Et une surprise supplémentaire l'attend à l'accostage du doris : son arrière arrière petit-fils Louis est sur le quai pour l'accueillir. Pour Marie-Thérèse, voilà sans aucun doute une journée pas comme les autres...

Une belle histoire racontée en images par Claudio Arthur.