A Saint-Pierre et Miquelon une session pour passer son permis "super poids lourd"

btp saint-pierre (spm)
permis super lourd
Cinq candidats sont actuellement en formation sur un poids lourd nord-américain, afin d'obtenir leur permis "super lourd".

Passer son permis "super poids lourd" à Saint-Pierre et Miquelon, c'est possible. Il faut pour cela être déjà titulaire du permis "poids lourd".
 

Poids lourd et super lourd, quelles différences ? 


- Le permis C, dit "permis poids lourd", permet de transporter jusqu’à 32 tonnes mais le tonnage maximum dépendra du nombre d’essieux. 
- Le permis CE "super poids lourd" autorise le chauffeur à conduire un camion tractant une remorque de 44 tonnes avec 3 essieux, un semi-remorque de 30 tonnes avec un ou deux essieux, ou un camion remorque de 40 tonnes.

À lire aussi > Le MEDEF propose un plan de relance sur 10 ans pour sauver l'économie de Saint-Pierre et Miquelon

Une formation recherchée


Mêlant compétences techniques, recherche de précision et maîtrise de la sécurité, la formation au permis "super lourd" est prisée par les employeurs, notamment dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics. Parmi les stagiaires, Damien Janil est envoyé par la Mairie de Saint-Pierre.
 

" Dans le cadre de nos missions à la mairie, on a besoin du permis super lourd pour atteler certaines remorques et certains engins. Nous devons le passer pour le besoin du service. "

Damien Janil, agent de mairie à Saint-Pierre


Au calme sur l'ancienne piste de l'aéroport de Saint-Pierre, les cinq candidats multiplient les manœuvres. Le stage durera deux semaines, sous la direction d'un formateur venus de métropole, déjà satisfait des premiers apprentissages.
 

" ils s'en sortent très bien. [...] Tous les stagiaires arrivent déjà à passer la manœuvre d'examen [d'accrochage de la remorque], c'est exceptionnel. "

Roland Delestrac, formateur RCI



À lire aussi > Un nouveau procédé pour la réfection des routes
 

Pour Céline, un rêve d'enfant


Parmi les stagiaires, on compte quatre candidats et une candidate, Céline ne manque aucune des consignes. L'obtention du "super lourd" serait pour elle un aboutissement.
 

" C'est un rêve que j'avais depuis plusieurs années. J'ai passé mon permis poids lourd il y a deux ans. La suite logique, c'était de continuer sur le super lourd. "

Céline Alègre, Nomad transports et services


 

La formation "super poids lourds" de cette année affiche complet. Une prochaine session est programmée à la mi-mars prochain. Et il reste de la place. 

©SPM la 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live