Bulle atlantique et isthme de Miquelon-Langlade : deux dossiers suivis par le député de Saint-Pierre et Miquelon Stéphane Claireaux

coronavirus saint-pierre (spm)
Bulle atlantique et isthme de Miquelon-Langlade : deux dossiers suivis par le député de Saint-Pierre et Miquelon Stéphane Claireaux
Stéphane Claireaux, député de Saint-Pierre et Miquelon ©spm la 1ere

Stéphane Claireaux a fait le point sur deux dossiers d'actualité à Saint-Pierre et Miquelon. Le député de l'archipel, invité du journal télévisé le samedi 10 avril 2021, était interrogé sur la bulle atlantique et l'isthme de Miquelon-Langlade. 

Stéphane Claireaux estime que l'archipel est exemplaire dans sa gestion de la crise sanitaire. Aussi, lorsqu'il s'agit d'évoquer l'intégration du territoire à la bulle atlantique, le député de Saint-Pierre et Miquelon, s'il se dit favorable, émet toutefois une réserve.

"Moi je veux voir aussi, par contre, quelles contraintes ils [ndrl : les Canadiens] vont nous imposer.

Il est hors de question qu'on impose une quartorzaine à l'entrée de Saint-Pierre et Miquelon."

Stéphane Claireaux, député de Saint-Pierre et Miquelon

 

Stéphane Claireaux a pris des contacts avec les autorités canadiennes pour discuter de l'intégration de l'archipel dans cet espace de libre circulation.

A lire aussi : Les îles de Saint-Pierre et Miquelon vont-elles intégrer la bulle Atlantique ?

Invité du journal télévisé le samedi 10 avril 2021, il est revenu sur la situation des bi-nationaux et des propriétaires de maison au Canada. "J'imagine qu'ils paient des taxes là-bas donc le gouvernement canadien devrait pouvoir au moins entendre ça", a-t-il conclue à ce sujet.

Le député de Saint-Pierre et Miquelon répond à Adrien Develay

 

Au sujet de l'isthme de Miquelon-Langlade, Stéphane Claireaux dit avoir rencontré plusieurs fois le cabinet du ministère des Outre-mer. La situation du cordon entre les îles et son importance pour les habitants de l'archipel ont fait l'objet d'échanges.

Une mission doit être organisée cette année. Un rapport suivra.