Coronavirus : les enseignants de Saint-Pierre et Miquelon se préparent à une rentrée peu ordinaire

coronavirus saint-pierre (spm)
Les professeurs s'informent sur la rentrée des classes
Des enseignants de Saint-Pierre et Miquelon s'informent sur la rentrée des classes au temps du coronavirus. ©SPM la 1ère
Professeurs et instituteurs étaient conviés jeudi 30 avril à une réunion d'information menée par l'administration territoriale de santé. Objectif : préparer la rentrée scolaire, alors que l'archipel se déconfine progressivement.
Comment se déroulera la rentrée au temps du coronavirus ? Y aura-t-il des masques et du gel hydroalcoolique dans les écoles ? Comment faire respecter les gestes barrières ? Autant de questions abordées lors de la réunion organisée par l'administration territoriale de santé (ATS) à destination des enseignants de Saint-Pierre et Miquelon, en présence du préfet.

À lire aussi > Coronavirus : le déconfinement démarre à Saint-Pierre et Miquelon

La rentrée scolaire dans l'archipel est prévue le 5 mai pour les élèves du premier degré, le 6 mai pour ceux du second degré. Aucune alternative d'enseignement à distance ne sera disponible à partir de cette date et il ne sera pas possible non plus de recourir à des arrêts de travail Covid-19 pour garde d'enfants.
 

Intégrer les gestes barrières au parcours éducatif


Les enseignants doivent donc préparer leur retour en classe, dans un contexte de pandémie mondiale de Covid-19. "Pour l'instant, a priori le virus ne circule pas [à Saint-Pierre et Miquelon] donc on n'a pas à être inquiet", assure Fouzi Moussa, professeur de mathématiques au lycée Émile Letournel. "Mais il faut quand même prendre ses précautions".


"Il va falloir qu'on s'habitue à vivre avec ce virus [...] Peut-être que c'est l'occasion aussi d'avoir une réflexion à plus long terme. " Maora Purene, professeure des écoles à l'école primaire du Feu rouge


"Notre métier va un peu changer", continue l'enseignant. "On va être un relais des gestes barrières, un relais de l'hygiène à assurer." "Il va falloir qu'on s'habitue à vivre avec ce virus" renchérit Maora Purene, professeure des écoles en CE1 dans l'établissement du Feu rouge.

Chaque école sera en charge de faire appliquer les mesures barrières, qui seront intégrées au parcours éducatif, selon le préfet Thierry Devimeux. Un comité d'hygiène et de sécurité devra "définir la bonne application des mesures barrières au regard de la réalité des bâtiments". D'autres réunions d'information à destination des enseignants auront lieu le 4 mai, jour de la rentrée des professeurs.

Reportage d'Adrien Develay et Robin Droulez
 
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live