Coronavirus : une personne positive mais "non contaminante" à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
personne positive coronavirus
© Image d'archives • © MAXPPP
Un cas de Covid-19 a été détecté à Saint-Pierre mardi 7 juillet. La personne infectée, en quatorzaine à l'hôtel Robert, avait effectué son test PCR dans le cadre des mesures sanitaires imposées aux passagers à l'arrivée dans l'archipel. Elle n'est cependant pas contagieuse, selon l'ATS. 
Une personne en quatorzaine à Saint-Pierre a été testée positive au coronavirus mardi 7 juillet. Cette dernière était en isolement à l'hôtel Robert depuis son arrivée dans l'archipel. Elle a appris être porteuse du virus en fin de confinement, lorsqu'elle a reçu les résultats du test PCR actuellement obligatoire pour sortir librement. 

Le cas ne présente "aucun risque de transmission", d'après la préfecture. Dans un communiqué, elle a fait savoir que "des investigations immédiates et poussées ont été réalisées par l’Administration territoriale de santé concernant les caractéristiques exactes de ce cas positif asymptomatique". La personne avait en effet déjà été diagnostiquée positive à la Covid-19 en avril 2020 et avait fait l’objet d’une guérison clinique. "Il a pu être conclu, après consultation d’un infectiologue-référent de métropole et en application des consignes délivrées par le Haut Conseil de la santé publique, que ce cas ne présenterait aucun risque de transmission."

À lire aussi > L'hôpital de Saint-Pierre s'équipe d'un automate de détection du coronavirus

Des mesures d'isolement ont malgré tout été mises en place dès que le diagnostic a été connu,"à titre de précaution". La personne testée positive demeure confinée. Il a également été demandé à plusieurs salariés de l'hôtel Robert et à leurs proches de rester à leur domicile dès mardi soir. "Ces cas-contacts, qui ne présentent a priori aucun risque de contamination pour eux-mêmes ou pour leurs proches, feront néanmoins l’objet d’un test PCR à titre de levée de doute", a précisé la préfecture. 
 

Fin des quatorzaines après le 10 juillet 


Ce nouveau cas de Covid-19 a été détecté trois jours avant la mise en place d'un nouveau protocole sanitaire, sans quatorzaine obligatoire. Le dispositif, prévu par la loi de sortie de l'état d'urgence, supprime les mesures d'isolement à l'arrivée, mais permet d'imposer des tests "dans les 72 heures" pour les personnes se déplaçant en avion entre l'Hexagone et Saint-Pierre et Miquelon. Il sera en vigueur après le 10 juillet. Seuls les voyageurs avec des tests négatifs seront autorisés à voyager. 

Actuellement, un dispositif de quatorzaine dite "allégée", à domicile ou à l'hôtel, est toujours en vigueur pour les nouveaux arrivants dans l'archipel. Jusqu'au 10 juillet, minuit, ces derniers n'ont pas le droit de sortir du lieu où ils sont confinés, mais peuvent cohabiter avec leurs proches, à condition de respecter les gestes barrières. Un test PCR doit déterminer s'ils sont porteurs du coronavirus ou non.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live