Covid-19 : le procureur de la République de Saint-Pierre et Miquelon a ouvert une enquête pour violation de septaine

justice
palais justice saint-pierre
©SPM la 1ère

Après la détection à Saint-Pierre et Miquelon de quatre cas positifs de covid-19, dont deux cas endogènes, Isabelle Arnal, procureur de la République, a ouvert une enquête pour violation de septaine. 

Après la détection d'un cluster covid-19 au centre hospitalier François Dunan, le procureur de la République de Saint-Pierre et Miquelon a ouvert une enquête samedi 23 janvier pour violation de quarantaine sanitaire.

A lire aussi : Covid-19 : un cluster identifié à l'hôpital de Saint-Pierre, la population invitée à "limiter fortement" ses interactions

A l'origine de ces cas : deux médecins en mission, arrivés sur le territoire samedi 16 janvier 2021, par le vol de Montréal.

Après la période de quarantaine sanitaire de sept jours obligatoire sur l'archipel, l'Administration Territoriale de Santé a testé l'ensemble des passagers arrivés ce jour-là. Un second test organisé selon le protocole en vigueur sur le territoire.

Parmi les cas contacts de ces deux médecins testés positifs : deux personnes ne faisant pas partie de la liste des passagers du vol. Il s'agit donc de cas endogènes. 

Certains membres du personnel de santé bénéficient d'une septaine aménagée afin de pouvoir exercer rapidement auprès de la population. Les médecins porteurs du virus entraient-ils dans ce cadre ? Dans quelles conditions leur septaine a été réalisée ? L'enquête doit déterminer comment la contamination a pu se faire.

S'il était avéré que la quarantaine sanitaire n'a pas été respectée, les médecins contaminés risqueraient une contravention de 135 €.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live