Début des travaux de sauvegarde sur la cathédrale de Saint-Pierre

histoire saint-pierre (spm)
travaux cathedrale saint-pierre
©SPM la 1ère
Classée monument historique depuis quelques mois, la cathédrale de Saint-Pierre bénéficie d'une première tranche de travaux de restauration de sa toiture. L'édifice recevra bientôt les subsides du loto du Patrimoine.

Construite entre 1905 et 1907, et rénovée pour la dernière fois dans les années 80, l'actuelle cathédrale de Saint-Pierre est aujourd'hui victime des aléas climatiques et de l'usure du temps nécessitant des travaux en urgence. Dans les derniers mois, les infiltrations d'eau dans la toiture ont même amené le diocèse local à suspendre plusieurs fois les célébrations tenues dans la nef.
 

Une première tranche de 330 000 euros


Le classement de la cathédrale dans la liste des monuments historiques le 18 février 2020, a favorisé l'attribution de fonds publics permettant de débuter sa restauration. Grâce à une première enveloppe de 330 000 euros, financée en partie par le ministère de la Culture, le chantier a commencé au début de l'été sur le pan Est de l'édifice. Des travaux d'envergure, menés à plus de dix mètres de hauteur, qui doivent conduire à réaliser mille mètres carrés de couverture d'étanchéité.

 
1
©Clémentine Baude
2
©Clémentine Baude
3
©Clémentine Baude
4
©Clémentine Baude

 

Une restauration proche de l'identique


A l'occasion de cette première phase, la nef de la cathédrale et ses collatéraux bénéficient d'une reprise de la charpente. En vertu du classement en monument historique, la restauration est réalisée au plus proche de l'architecture et des matériaux d'origine. L'équipe de rénovation s'attache à conserver un maximum d'éléments de l'existant, en ne changeant que les pièces défectueuses.

" Si des pièces peuvent être réparées, elles sont réparées. On s'attache à conserver la mémoire de ce qui a été fait par le passé, afin que les générations futures retracent l'histoire du bâtiment. On a par exemple conservé les noues en plomb au niveau du clocheton, en garantissant l'étanchéité. "

Christophe Lehuenen, architecte des monuments de France |

 

Approvisionnement des matériaux à la demande


Édifice en béton armé, avant-gardiste lors de sa création, la cathédrale de Saint-Pierre bénéficie d'une attention particulière. Le chantier est rendu d'autant plus compliqué cette année que les conséquences de la crise sanitaire entravent l'approvisionnement en matériaux. Malgré tout, l'équipe de rénovation a pu mettre en place une logistique personnalisée. Le bois est par exemple apporté à la demande par la mairie.
 

" On n'avait aucune idée de la quantité de bois à remplacer. Il était donc plus simple de ne pas imposer à l'entreprise un approvisionnement préalable. "

Yann Ardrit, technicien au bureau d'études - mairie de Saint-Pierre


Un renfort du loto du Patrimoine


Deux phases ultérieures de travaux restent à programmer, à commencer par la rénovation des annexes envisagée pour le printemps prochain. Le financement de ces futurs chantiers devrait être abondé par les subsides du loto du Patrimoine. La cathédrale de Saint-Pierre a en effet été intégrée par l'équipe de Stéphane Bern dans la liste 2020 des monuments à protéger.

À lire aussi > La cathédrale de Saint-Pierre sélectionnée pour le loto du patrimoine

Le reportage de Clémentine Baude et Aldric Lahiton :
©saintpierremiquelon

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live