Des travaux d'extension pour respecter les normes internationales à l’aéroport de Saint-Pierre et Miquelon

transports saint-pierre (spm)
aeroport saint-pierre pointe blanche arrivee
©SPM la 1ere

D'importants travaux sont en cours à l’aéroport de Saint-Pierre avec pour objectif à terme d’améliorer la fluidité des vols directs, et de s’aligner sur les normes internationales de sécurité. Démarré le 6 avril, ce chantier se poursuivra jusqu’en mars/décembre 2022.

Construit à la fin des années 90, l'actuel aéroport Saint-Pierre Pointe Blanche est en train de faire peau neuve. L’agrandissement de la salle d’embarquement et du terminal d’arrivée sont les phases les plus importantes des rénovations.

À lire aussi : L’aéroport international de Saint-Pierre et Miquelon fait peau neuve

Le coût total des travaux, entièrement financés par l’État, s’élève à 4 millions d’euros.

Une salle d’embarquement entièrement repensée

Le passage de sécurité pour accéder à la salle d’embarquement ne se fera plus par le même endroit une fois les travaux seront terminés. Et la nouvelle salle d’embarquement sera plus grande. Laurent Delaunay, chef de la section exploitation aéroportuaire explique qu’elle va aussi être “rapprochée de la piste, ce qui va permettre d’avoir des espaces un petit peu plus grands, notamment pour les vols directs.

Elle sera beaucoup plus conviviale et complètement rénovée : les moquettes seront rénovées, les plafonds aussi et l’ensemble de l’aménagement intérieur.

Laurent Delaunay


La nouvelle salle d’embarquement doit faire 150 m² de plus que la précédente. Les entreprises travaillent actuellement au terrassement de la zone extérieure voisine. Les travaux respecteront l’architecture actuelle de l’aéroport, avec “du vitrage sur les trois quarts de la hauteur, tel qu’actuellement”, précise le chef de la section exploitation aéroportuaire.

Une salle d’arrivée repensée

L’extension qui sera construite pour la salle d’embarquement se doublera de celle du terminal d’arrivée. Les travaux débuteront au mois de juin. Il faudra “réaliser une nouvelle cloison vitrée dans le mur, qui sera la future sortie de cette salle d’arrivée, avec la reconfiguration des bureaux des services des douanes”, énumère Laurent Delaunay.

Des aménagements temporaires

Durant les travaux, le tunnel d’acheminement des passagers de l’aéroport jusqu'à l’avion a été déplacé. L’accès à l’avion se fait désormais “par la porte située à l’extrême ouest du bâtiment”, détaille Laurent Delaunay.

Il y aura de toutes façons quelques gênes pour les passagers, ça c’est incontournable : on ne peut pas faire des travaux sans que ça génère quelques désagréments.

Laurent Delaunay


Il en est de même pour le tunnel qui mène au terminal d’arrivée. La zone elle aussi connaît quelques aménagements : comme le tapis de bagage doit être remplacé par un nouveau, les passagers devront utiliser un système de table à rouleaux en attendant que les travaux soient effectués. “Ça sera un petit peu plus lent qu’un tapis automatique, reconnaît Laurent Delaunay. Mais ça permettra quand même de récupérer ses valises facilement.”

Le reportage de Karim Augustin Baïla et Allison Audoux :