Écologie : la mairie de Saint-Pierre veut sensibiliser les entreprises au tri des déchets

écologie saint-pierre (spm)
Déchets des entreprises
©SPM la 1ère
La ville de Saint-Pierre veut intensifier la sensibilisation au tri des déchets, particulièrement auprès des professionnels de l'archipel. Invitée du journal télévisé, l'adjointe au maire à la transition écologique Maïté Légasse a aussi renouvelé le souhait d'en finir avec le brûlage à ciel ouvert. 
Les entreprises aussi doivent jouer le jeu. À l'occasion de la semaine européenne de la réduction des déchets, la mairie de Saint-Pierre veut relancer la sensibilisation au tri sélectif. Surtout auprès des professionnels, dont beaucoup n'auraient pas encore adopté le bon comportement. L'adjointe au maire chargée de la transition écologique et de l'environnement, Maïté Légasse, prévoit d'abord des actions de pédagogie, directement à la déchetterie de Saint-Pierre, à la rencontre des entreprises.
 

"Certaines jouent bien le jeu (...), et d'autres sont un peu plus négligentes. Ce sont elles que nous irons voir directement"

Maïté Légasse, adjointe au maire chargée de la transition écologique et de l'environnement


À lire aussi : Gestion des déchets : la mairie de Saint-Pierre veut aller plus loin
 

L'objectif : en finir avec le brûlage à ciel ouvert


Si Maïté Légasse se montre aussi insistante, c'est avant tout pour tenir l'objectif que s'est donné la mairie de Saint-Pierre, à savoir l'arrêt rapide du brûlage à ciel ouvert, pourquoi pas dès 2021. 
Pour financer le projet estimé à 1,9 millions d'euros, la mairie a demandé l'aide de l'État à hauteur d'un million d'euros. Les discussions seraient en cours : "l'État ne nous dit ni oui, ni non. On est en cours de négociation avec le préfet", précise l'adjointe au maire. 

L'entretien de Maïté Légasse avec Claudio Arthur :
 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live