La Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon abandonne le projet actuel des quais des ferries

aménagement du territoire saint-pierre (spm)
quai des ferries
©SPM la 1ère

La Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon anonce dans un communiqué qu'elle abandonne le projet actuel de quai des ferries. "Il est donc temps pour la Collectivité territoriale de siffler la fin de la partie", a expliqué la Collectivité.

Après avoir fait coulé beaucoup d’encre ces dernières années, le projet de quai des ferries à Saint-Pierre subit un nouveau rebondissement. Dans un communiqué, la Collectivité territoriale annonce avoir renoncé au projet actuel situé au quai de la douane. Elle affirme être arrivée à cette décision "avec un certain regret". "Je crois que l'administration au sens large du terme a eu raison une fois de plus d'un projet porté par la Collectivité", regrette le président de la Collectivité territoriale Bernard Briand.

 

Un projet qui s’est heurté à de nombreux obstacles

Après la livraison en 2017 de deux ferries, utilisés pour la desserte inter-îles et vers le Canada, la Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon s’était attelée à aménager à saint-Pierre le quai où les deux navires étaient amarrés. En premier lieu, la Collectivité avait souhaité positionner les ferries au quai de l'ancienne de poisson Interpêche. Une option que l'Etat avait refusée.

À lire aussi : Où en est le projet des quais des ferries à Saint-Pierre ?

Le Conseil territorial avait donc travaillé sur des possibles aménagements des quais actuels, dans le prolongement du quai de la douane. Une première esquisse de 18 000 mètres carrés avait été retoquées, notamment pour des raisons environnementales. La Collectivité avait alors revu son projet à la baisse, à 11 000 m2. Mais au mois de décembre 2020, les services d’archéologie sous-marine (DRASSM) ont annoncé vouloir réaliser un diagnostic du fond du port de Saint-Pierre, ce à quoi le président de la Collectivité Bernard Briand avait répondu que cela "retarderait" les échéances d’aménagement du quai.

À lire aussi : Quai des ferries à Saint-Pierre : la collectivité territoriale s’inquiète de possibles fouilles archéologiques sous-marines

Alors que l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) avait proposé une nouvelle convention sur ces recherches, la Collectivité estime donc ce lundi 1er mars qu'au "même titre que la première version, celle-ci ne peut être acceptée." Jugeant les démarches administratives trop nombreuses et coûteuses, la Collectivité a donc décidé de tirer un trait sur ce projet. "On a vraiment eu des bâtons dans les roues, entre les différents sites, l'étude environnementale et je ne sais trop quoi encore, fustige Bernard Briand. Donc à un moment donné, il faut être capable de siffler la fin de la partie et pouvoir mieux se projeter."

La Collectivité précise toutefois que "de nouvelles pistes seront à l'étude, potentiellement au niveau du quai Interpêche, afin d'offrir un meilleur service aux usagers et d'exploiter pleinement les deux navires. "

Les Outre-mer en continu
Accéder au live