Les recherches du chalutier Ravenel ont leur lieu d'échange dans une saline de Saint-Pierre et Miquelon

patrimoine saint-pierre (spm)
Saline 40
©Opération Ravenel

A Saint-Pierre et Miquelon, les recherches se poursuivent afin de tenter de retrouver l'épave du Ravenel, chalutier disparu en 1962 avec quinze hommes à bord. Une saline (cabane de pêcheurs) permet au public de s'informer et d'échanger.
 

La campagne de recherches marines menée dans le cadre de l'opération Ravenel a un nouveau point de rencontre. La Société des marins met à disposition du public sa saline, pour accueillir et informer sur l'avancée des recherches en mer. Pour l'occasion, la saline a été complètement transformée. 

Un lieu de vie pour se tenir informé 

La population peut désormais se retrouver tous les jours de 17h à 20h à la saline 40 pour échanger sur l'avancée des recherches. Pour Rosiane De Lizarraga, membre de l'équipe "opération Ravenel", l'idée est "à la fois donner de l'actualité mais aussi rappeler historiquement ce dramatique accident qu'était le Ravenel." Les différentes recherches qui ont eu lieu depuis l'accident y sont aussi répertoriées.

À lire aussi : Recherches du Ravenel : premiers essais en mer du drone marin

"Ça fait quand même chaud au coeur de voir autant de gens qui sont rassemblés autour de ce projet et qui s'impliquent autant", admet Loïs Blay, hydrographe. Il souhaite pouvoir trouver le temps de venir faire état de l'avancée des recherches auprès de la population, lorsqu'il n'est pas en opération en mer.
 

Mathias Raynaud et Adrien Develay ont pris part à l'inauguration de la saline : 

 

Une cagnotte associative en ligne

Pour récolter des fonds afin de financer les recherches du Ravenel, la Société des Marins de Saint-Pierre et Miquelon, en partenariat avec les associations “Ravenel” et “Recherche Ravenel”, lance un appel aux dons. Pour y participer, cliquez sur ce lien.