Mobilisation contre l'obligation vaccinale des soignants à Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
Les soignants et sympathisants mobilisés contre la vaccination obligatoire à Saint-Pierre et Miquelon
Plus d'une soixantaine de personnes mobilisées contre la vaccination obligatoire des personnels soignants et de santé, à Saint-Pierre et Miquelon ©spm la 1ère
Un rassemblement contre la vaccination obligatoire des personnels soignants et de santé a réuni plus de 60 personnes à Saint-Pierre. Une délégation de cinq personnes a été reçue par le préfet de l'archipel.

Ils seraient une vingtaine d'agents du Centre Hospitalier François Dunan à ne pas être vaccinés. 

A Saint-Pierre et Miquelon, l'obligation de vaccination des personnels soignants et de santé, décidée par le gouvernement, a été repoussée d'un mois, avec une échéance fixée au 15 octobre 2021. 

Dans le détail : Vaccination obligatoire : un délai d'un mois supplémentaire accordé aux soignants de Saint-Pierre et Miquelon

A dix jours de cette échéance, un appel à la mobilisation a été lancé sur un réseau social. Plus de soixante personnes se sont ainsi rassemblées ce mardi en fin de journée sur le square Joffre, à proximité de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon.

Un groupe de cinq personnes a été reçu par Christian Pouget, le représentant de l'État. Un courrier lui a été remis pour lui présenter les arguments anti-vaccination. 

Rassemblement anti-vaccination obligatoire
Un courrier a été remis au préfet de Saint-Pierre et Miquelon ©LS

Au terme de la rencontre, la délégation des personnels opposés à la vaccination obligatoire et leurs soutiens, est ressortie de la préfecture attristée et en colère. 

A l'image de Corinne Lebailly, aide soignante interrogée par Linda Saci et Adrien Develay.