Obligation de tests PCR pour entrer au Canada : au départ de Saint-Pierre et Miquelon, seuls les voyageurs en transit sur Air France seront exemptés

transports saint-pierre (spm)
L'ATR à Montréal
L'ATR d'Air Saint-Pierre à l'aéroport de Montréal ©Frédéric Dotte

À partir de ce jeudi 14 janvier, les passagers aériens en provenance de Saint-Pierre et Miquelon devront présenter un test PCR négatif pour entrer au Canada. Les voyageurs pour Paris en transit à l'aéroport de Montréal seront exemptés de cette contrainte s'ils volent avec Air France. 

En réaction à un nouveau sursaut épidémique sur son territoire, le Canada a durci depuis quelques jours les modalités d'entrée dans le pays. Avant d'embarquer dans un avion à destination d'un des quatre aéroports canadiens encore ouverts au trafic international, tous les passagers doivent désormais être munis d'un test PCR négatif de moins de 72 heures.

 

Un délai supplémentaire pour Saint-Pierre et Miquelon

 

À la demande des autorités françaises, un délai a été accordé aux voyageurs en provenance de Saint-Pierre et Miquelon, afin d'organiser le renforcement de la logistique de tests sur l'archipel. Pour eux, la mesure ne s'appliquera qu'à partir de jeudi prochain 14 janvier.

À lire aussi > Covid-19 : les passagers de Saint-Pierre et Miquelon à destination de Paris disposeront d'une attestation officielle

 

En outre, les passagers en provenance de Saint-Pierre et en simple transit à l'aéroport Trudeau de Montréal avant leur correspondance pour Paris, seront exemptés de cette contrainte.

 

Seuls les passagers sur Air France seront exemptés du test PCR

 

Mais attention : L'exemption ne concerne que les voyageurs empruntant une correspondance sur un avion d'Air France. En effet, en raison des accords entre la compagnie aérienne nationale et la compagnie locale Air Saint-Pierre, eux seuls sont autorisés à rester en "zone stérile" de transit, sans avoir à récupérer leur bagage de soute ni à se faire réenregistrer.

À lire aussi > Covid-19 : immersion avec les gendarmes de Saint-Pierre chargés du contrôle des septaines obligatoires

 

Tous les autres passagers se verront réclamer l'avis de test PCR négatif, et notamment ceux ayant choisi Air Canada ou une compagnie soeur pour se rendre en France. L'obligation s'appliquera aussi aux voyageurs en transit vers un autre aéroport canadien, ou en partance pour des vacances vers un destination soleil. 

La préfecture de Saint-Pierre et Miquelon a émis un communiqué précisant la nouvelle procédure.