Un nouveau local de tri du textile pour les travailleurs de l’atelier Boursaint

économie saint-pierre (spm)
la nouvelle déchetterie

Le tri du textile fait partie des tâches des petites mains de l’atelier Boursaint à Saint-Pierre et Miquelon. Depuis la mi-mars, les travailleurs pratiquent leur activité de recyclage à la déchèterie de Saint-Pierre, dans un local aménagé sur la mezzanine du centre de tri.

En 2018, la mairie de Saint-Pierre a signé une convention avec l’atelier Boursaint, pour que les travailleurs puissent trier les textiles stockés à la déchèterie. Cela permet une réduction considérable du volume de textile jeté, pour lequel aucune filière viable de recyclage n’existe pour le moment. "En déchèterie, on collecte entre 25 et 26 tonnes de vieux vêtements par an, explique Christophe Caignard, chargé de mission gestion durable des déchets. Et sur ces flux-là, l’atelier Boursaint peut extraire entre 2 et 2,5 tonnes de textiles, qui sont alors transformés en chiffon."

Karim Baïla et Jérôme Anger ont visité le nouveau local : 


  

Des conditions de travail optimisées

 

"Ces nouveaux locaux ont été construits par le pôle bâtiment pendant l’hiver", ajoute Christophe Caignard. Le souhait de l’équipe municipale était de "permettre aux travailleurs de l’atelier Boursaint de venir travailler ici dans des conditions dignes et adéquates", précise Maïté Légasse, adjointe au maire de Saint-Pierre en charge de la transition écologique.

Auparavant, "ils venaient récupérer les textiles, il fallait trier dans le froid, etc…", décrit Maïté Légasse. Elle se réjouit de ce nouveau local fermé, isolé et chauffé, situé sur la mezzanine de la déchèterie, qui permet à ces personnes en situation de handicap d’effectuer leur activité dans des conditions plus dignes. La réalisation de ce local aura coûté 15 000 euros à la municipalité, "qui sont aujourd’hui utilisés à bon escient", d’après l’adjointe au maire.

À lire aussi : Quel avenir pour la filière textile à Saint-Pierre et Miquelon ?

Par ailleurs, Maïté Légasse insiste sur le fait qu’il est important de donner une seconde vie aux vêtements qu’on ne met plus. "N’apportez pas en déchèterie des vêtements qui peuvent resservir à d’autres personnes."