Stéphane Lenormand sur le vote du budget Outre-mer : "J'ai porté des amendements spécifiques pour St-Pierre et Miquelon"

politique
Assemblée nationale
Assemblée nationale ©MAGALI COHEN / HANS LUCAS
Les députés de l'Assemblée nationale ont adopté ce week-end les crédits au bénéfice des territoires ultramarins pour 2023, après avoir sensiblement modifié certains articles. Stéphane Lenormand, élu de l'archipel a notamment proposé des amendements concernant la rénovation énergétique et les logements de Saint-Pierre et Miquelon.

Dans un hémicycle quasi vide, les députés - pour la plupart issus des territoires ultramarins - ont adopté à l'unanimité (41 voix pour 0 contre), dans la nuit de vendredi à samedi, le volet dépenses du budget Outre-mer 2023. 

Les crédits alloués sont d'ailleurs en augmentation de 300 millions d'euros par rapport à 2022, et atteignent cette année 2,4 milliards d'euros. 

La séance, qui s'est terminée tard dans la nuit, a été le théâtre de nombreuses discussions, avec plusieurs amendements déposés. Stéphane Lenormand, député de l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon, a ainsi défendu plusieurs dossiers locaux. 

Rénovation énergétique, logement et stock d'eau 

"Les amendements que j'ai portés, étaient dans un premier temps spécifiques à Saint-Pierre et Miquelon" révèle le député. "J'avais eu un certain nombre de demandes du président de la collectivité, Bernard Briand. J'ai donc présenté un amendement sur la rénovation énergétique, avec les problèmes que nous connaissons aujourd'hui et les constats faits par la collectivité au moment de l'élaboration du STAU (Schéma Territorial d'Aménagement et d'Urbanisme, ndlr). Il y a une stratégie qui va se mettre en place pour remettre à niveau les anciens logements qui sont des passoires énergétiques. J'ai donc obtenu un amendement à 3,6 millions d'euros" détaille-t-il. 

À lire aussi : Budget 2023 : les oppositions unies à l'Assemblée pour réviser les crédits dédiés à l'Outre-mer. 

Stéphane Lenormand, qui a également soulevé certains amendements sur d'autres sujets liés à Saint-Pierre et Miquelon, notamment sur les problématiques naturelles. "Concernant le littoral, nous avons obtenu un engagement de l'État à hauteur de 2 millions d'euros. On a aussi la préservation de nos réserves d'eau sur le barrage (de la Vigie, ndlr), dont les travaux viennent de commencer, avec un soutien de 900 000 euros. Et puis il y a eu des interventions également sur notre forêt boréale." 

L'élu dresse un bilan plutôt positif de cette séance consacrée au volet dépenses du budget Outre-mer 2023 après avoir eu, initialement, comme la plupart des députés ultramarins présents, "un regard assez mitigé sur ce budget Outre-mer". "Pour le territoire, lorsque l'on regardait les chiffres au départ, ce budget était en baisse de 5 à 6%." conclut-il. 

Stéphane Lenormand, qu'Aldric Lahiton a contacté par visioconférence depuis Paris. 

©saintpierreetmiquelon