Troisième et dernier week-end de test au centre hospitalier de Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
Des tests codi
Les tests PCR permettent de détecter la présence ou non du coronavirus. ©Thierry GACHON - maxPPP

Deux semaines après l'apparition d'un cluster de Covid-19 dans l'archipel, l'ensemble du personnel du Centre hospitalier François Dunan de Saint-Pierre avait rendez-vous samedi pour se faire tester une troisième et dernière fois. 

Le personnel hospitalier voit enfin le bout du tunnel. Voilà deux semaines qu'un dispositif spécial a été mis en place au Centre hospitalier François Dunan pour tester l'ensemble des collaborateurs, après l'apparition d'un cluster de Covid-19. Comme prévu, ce samedi l'ensemble du  personnel a été testé à J+14. 

Lire également : Covid-19 : un cluster identifié à l'hôpital de Saint-Pierre, la population invitée à "limiter fortement" ses interactions

 

Le laboratoire d'Halifax sollicité

En tout, 562 tests ont été réalisés samedi (au CHFD, et au centre Coville de la Caisse de Prévoyance Sociale pour les personnes identifiées comme cas-contacts, et les voyageurs sortant de septaine après leur arrivée sur l'archipel). Compte-tenu de la quantité de prélèvements à analyser, 294 échantillons ont été traités à Saint-Pierre, au laboratoire de l'hôpital. Les 268 autres ont été envoyés dans un laboratoire spécialisé d'Halifax par un avion affrèté spécialement pour l'occasion.

Une trentaine de soignants était mobilisé à l'hopital. Pour cette dernière session de test de grande ampleur, l'ensemble du personnel hospitalier a subi un test PCR, dont le résultat est moins rapide, mais plus fiable que les tests antigéniques réalisés les week-ends précédents. Les derniers résultats sont attendus mardi 9 février 2021. 

Par ailleurs, après quatorze jours d'isolement, sept des huit personnes testées positives à la covid-19 ont pu retrouver la "liberté", considérées désormais non contagieuses selon le protocole local établi par l'Administration territoriale de santé. L'archipel ne compte plus qu'un cas actif de covid-19, un enfant repéré plus tardivement, et qui doit rester quelques jours encore en quarantaine.

Le reportage d'Anastasia Laguerra et Aldric Lahiton :