Un champion du monde de pêche dans notre archipel pour évaluer son potentiel

pêche
Bertrand Jacquemin, champion du monde de pêche à la mouche, a distillé de précieux conseils aux amateurs de pêche de Saint-Pierre et Miquelon lors de sa venue dans le cadre du projet Omble SPM
Bertrand Jacquemin, champion du monde de pêche à la mouche, a distillé de précieux conseils aux amateurs de pêche de Saint-Pierre et Miquelon lors de sa venue dans le cadre du projet Omble SPM. ©SPM La 1ère
Après avoir lancé ses hameçons, dans plusieurs étangs de la planète, Bertrand Jacquemin est venu ferrer le poison dans nos eaux. Le champion du monde de pêche à la mouche s’est rendu à Miquelon afin de jauger ses capacités.

Ombles de fontaine et truites locales se font discrètes, ce jour-là… Elles semblent avoir repéré l’expert qui se tient au bord de leur étang : Bertrand Jacquemin, 57 ans. Champion du monde de pêche à la mouche 2005 et 2007, ancien président fondateur du club Vosges Mouche de Granges-sur-Vologne, titulaire du record du plus grand nombre de poissons pris avec une seule mouche durant une session (76 en trois heures). Le sportif est justement en train de distiller ses conseils aux spectateurs. 

C’est intéressant d’avoir un champion de pêche à la mouche ici. Je vais essayer de bien retenir la technique qu’il va me conseiller.

Marie Cormier

Parmi les observateurs,  Martine Briand et Jean-Noël De Lizaraga.

 

Pour le moment, le leurre fétiche et la grande expérience ne suffiront pas. Cela constitue toute la beauté de la discipline ! Même les champions peuvent repartir les mains vides lorsqu’ils ne connaissent pas suffisamment l’environnement de leurs proies.

 « J’ai été champion du monde, j’arrive ici à Miquelon et c’est difficile pour moi de prendre un poisson ! C’est parce que je ne connais ni les plans d’eau, ni les étangs. Je ne sais pas ce que les poissons mangent, etc. Et c’est cela qui est passionnant. » 

Bertrand Jacquemin, champion du monde de pêche à la mouche 2005 et 2007

À lire aussi : Un projet touristique autour de la pêche à la truite à Saint-Pierre et Miquelon

Le passionné compte des milliers d’adeptes comme lui, dans son répertoire. Son séjour à Saint-Pierre et Miquelon s’est effectué, au cours de la semaine de l'omble du 8 au 14 juillet derniers, dans le cadre du projet OmbleSPM. Un projet amorcé fin 2020 et dont l’objectif est de créer des activités attirant les touristes et passionnés de pêche dans l’archipel. L’évaluation du champion du monde de pêche à la mouche 2005 est positive et devrait aider le territoire à devenir une destination phare de la pêche à la mouche.