Une nouvelle copie pour le projet du quai des ferries à Saint-Pierre

transports saint-pierre (spm)
quai des ferries
©SPM la 1ère
Le profil du futur quai des ferries se précise à Saint-Pierre. Moins étendu que le précèdent, celui-ci doit encore franchir quelques étapes avant de voir le jour courant 2021. Récement approuvé par le conseil portuaire, il sera présenté à la population ce mardi 17 novembre.
 
Trois ans après leur arrivée dans l'archipel le 28 novembre 2017, le Nordet et le Suroit ne sont toujours pas amarrés à leur quai d'accueil définitif à Saint-Pierre. 

Après de multiples péripéties concernant son emplacement, le Conseil territorial avait présenté un premier projet s'etendant sur 18 000 mètres carrés dans le prolongement du quai de la douane à l'été 2019.

Seul problème, à l'époque, le préfet avait refusé de le valider estimant qu'il était "trop gros", voir "gigantesque". Thierry Devimeux évoquait alors, dans le cadre de notre journal télévisé du 6 septembre 2019, un "projet beaucoup trop important pour le cœur de ville", tout en appelant la collectivité à lui présenter rapidement une nouvelle copie. 
 
projet quai des ferries 2019
Le premier projet présenté par la collectivité en 2019 était estimé à 12 millions d'euros et s'étendait sur près de 18.000 mètres carrés ©Collectivité territoriale

À lire aussi > Le projet des nouveaux quais des ferries fait couler beaucoup d'encre
 

Le feu (presque) vert du Conseil portuaire


C'est chose faite depuis cet été avec la présentation d'un nouveau projet devant le Conseil portuaire qui vient de l'approuver en deuxième lecture, ce mercredi 4 novembre, sous réserves de garanties.

Avec une surface réduite à près de 11 000 mètres carrés, le futur site devrait avoir moins d'emprise sur le port et prévoir une centaine de places de stationnement ainsi qu'une promenade. 

Si ce projet a été approuvé par la majorité du conseil (une abstention), la collectivité devra néamoins lever les deux réserves émises par le service des douanes et la police aux frontières d'une part, par les plaisanciers d'autre part. 


Il manque un espace pour les contrôles douaniers


De son côté, la chef du service des douanes de Saint-Pierre et Miquelon s'est étonnée de constater la disparition du bâtiment régalien, qui figurait dans le précédent projet. Celui-ci devait permettre le contrôle des piétons et des véhicules sortant des bateaux dans une zone à l'abri des regards.

Selon Marie-Christine Saliba, cette nouvelle version, qui lui avait déjà été présentée en juin dernier, ne laissait entrevoir qu'un "simple marquage au sol" pour ses services, assorti d'une "petite guérite" pour la police aux frontières.
 
Selon elle, les gestionnaires de sites portuaires ou aéroportuaires sont tenus de mettre en place des dispositifs nécessaires pour permettre aux services régaliens d'effectuer leurs missions. Cela peut être "une réserve bloquante", selon la chef du service des douanes.
 

Des mesures compensatoires pour les plaisanciers


L'autre réserve concerne les plaisanciers qui attendent toujours que les engagements pris lors de la destruction du plan incliné de la cale du gouvernement fin 2017 soit tenus.

Avant la construction du quai provisoire, la préfecture s'était engagée à faire respecter des mesures compensatoires. Des travaux devaient ainsi être menés pour offrir aux propriétaires de bateaux les mêmes avantages sur le plan incliné du quai de l'épi.

Lors de la réunion du conseil portuaire de ce mercredi 4 novembre, René Michel, le président de l'association des plaisanciers, s'est étonné du manque de visibilité quant aux travaux attendus : "On aimerait bien que soit fait ce qui a été acté."

Selon lui, il s'agirait de "construire une darse et de remettre en place un gril de carénage", mais aussi de protéger ce nouveau site, plus exposé aux vents, en allongeant la digue située à l'ouest pour éviter les accrochages dont certains plaisanciers ont déjà été victimes.
 
cale du gouvernement
Le plan incliné de la cale du gouvernement avait disparu du paysage local à la fin de l'année 2017 pour laisser place au quai provisoire des ferries de la collectivité ©SPM la 1ère

En attendant le début des travaux...


Pour en savoir plus sur les caractéristiques techniques du futur quai des ferries, nous avons contacté la collectivité qui n'a pas souhaité donner suite à notre demande.

Une réunion publique devrait lever le voile sur ce projet dès la semaine prochaine. Elle est programmée ce mardi 17 novembre, à 18h, au Centre culturel et sportif de Saint-Pierre.  
 
En parralèle, le Conseil territorial est toujours dans l'attente de l'avis environnemental avant de procéder plus tard à une enquête publique. Ce n'est qu'au terme de celle-ci que des appels d'offres pourront être lancés. Les travaux ne devraient donc vraisemblablement pas débuter avant le deuxième trimestre 2021.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live