publicité

Wallis et Futuna représenté par Sosefo Suve au Conseil économique, social et environnemental

Sosefo Suve, président de la commission permanente de l'Assemblée territoriale de Wallis et Futuna, est nommé au Conseil économique, social et environnemental par décret du ministère des Outre-mer paru au journal officiel du 7 novembre.

© Polynesie.la1ère.fr
© Polynesie.la1ère.fr
  • Par Patrick Ferrante
  • Publié le
Wallis et Futuna a un nouveau représentant au Conseil économique, social et environnemental, le CESE.
Sosefo Suve, président de la commission permanente de l'Assemblée territoriale, a été nommé par décret du ministère des Outre-mer, paru au journal officiel du 7 novembre.

A partir du 16 novembre, Sosefo Suve succède pour cinq ans à Patalione Kanimoa, le président de la commission des Finances de l'Assemblée territoriale, qui conclut ainsi deux mandats consécutifs, le maximum autorisé.

Douze groupements du territoire, associatifs, syndicaux ou patronaux sont habilités à proposer des candidats à ce poste et une dizaine de personnalités avait fait acte de candidature. Mais le gouvernement a la liberté de désigner toute personne de son choix.

Sosefo Suve a été élu pour la première fois à l'Assemblée territoriale aux élections de 2012. Cet enseignant en Wallisien a été l'une des figures emblématiques de ce scrutin marqué par un important renouvellement des élus.
Dans le district nord de Wallis, Hihifo, l'ancien fonctionnaire avait présenté une liste indépendante "Tau mua lelei" (Bonne bataille intelligente) qui est arrivée en tête avec plus de 30% des voix devant les candidats du PS et de l'UMP.

Sosefo Suve a été le second président de l'Assemblée territoriale de cette mandature (sur cinq), pendant quatre mois, du 28 novembre 2012 au 1er avril 2013. Il a été élu ensuite président de la Commission permanente le 3 décembre 2014.


Mettre fin à la crise coutumière pour favoriser le développement


"Jamais je n'aurais imaginé il y a cinq ans obtenir une telle responsabilité" dit aujourd'hui le nouveau conseiller qui se présente comme une personnalité de gauche hors parti: "lorsqu'on a mis en place le PS à Wallis et Futuna, j'ai été le premier à soutenir la campagne des candidats socialistes mais je ne me suis pas montré car j'étais fonctionnaire" à l'époque.

Sosefo Suve assistera à sa première session du CESE, à partir du 2 décembre à Paris avec pour priorité de son mandat de tenter d'enrayer l'exode massif, selon lui, des habitants du territoire. 
A cet égard la crise coutumière lui semble un frein au développement économique: "aujourd'hui c'est n'importe quoi, je souhaite qu'on puisse nommer un roi à Sigave (Futuna) et Uvéa (Wallis)...pour revenir au calme qui manque tant à notre territoire pour que le développement économique ait des assises et que tout le monde puisse travailler dans le même sens".

Avec cette désignation il accède au rang des principales personnalités politiques du territoire aux côtés du président de l'Assemblée, du sénateur ou du député.





Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play