Wallis : opération-séduction de l'ADIE dans un village

économie
ADIE
Le micro-crédit à la portée de tous
L'ADIE (Association pour le Droit à l'Initiative Economique), c'est le micro-crédit à la portée de tous. Mais loin d'être connu par tous. C'est pourquoi le directeur de l'antenne locale est allé dans le village de Vailala expliquer ce que pouvait leur apporter l'ADIE.
Une petite vingtaine de villageoises et de villageois s'étaient déplacés ce mercredi soir à la demande du chef de village de Vailala. Assis sous le fale, au milieu des habitants le directeur de l'antenne ADIE de Wallis répond à chacun avec le sourire. C'est une première pour lui de venir sur le terrain à la rencontre de villageois.

Une information sous forme d'action-séduction sur le terrain à la demande du chef de village. "Il y a pas mal d'artisanes qui auraient besoin d'outils, d'équipements, de machines à coudre pour développer leur activité. Pour les homme c'est plutôt la pêche" constate Hicham Alaoui, le directeur.

Micro-crédit "à taille humaine"

Le plafond des crédits est fixé à 1.200.000 CFP "Pas assez!" proteste un villageois. Hicham Alaoui prend patiemment le temps d'expliquer qu'il s'agit de règles nationales pour toutes les ADIE. Ces micro-crédits "à taille humaine" sont de fait la clé du succès du système. Il ne s'agit pas de remplacer le système bancaire pour des sommes importantes mais de permettre le "coup de pouce" qui aidera un projet d'emploi.
Le chef de village, le Kulifekai Kapeliele Sako va dans son sens :"J'estime que la mensualité de 10 000 CFP par mois est à la portée de tous. D'autant qu'avec la banque locale les procédures prennent beaucoup de temps". Ce manque de souplesse de la seule banque sur le Territoire bloque beaucoup de bonnes volontés. L'ADIE devient une solution simple et accessible

Montée en puissance attendue

En tout cas, nationalement les chiffres attestent du besoin de ce crédit à la portée des revenus modestes. Depuis sa création, en 1989 150 000 micro-crédits ont été accordés et 110 000 projets d'entreprises ont vu le jour grâce à ce système.
En Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna, depuis 2009, date de la création de l'ADIE, respectivement 600 et 275 projets ont abouti.
Rien qu'en 2015, sur notre Territoire, près de 40 personnes ont bénéficié de cette aide.
Et gageons que la démarche entreprise au plus près des villages va provoquer un "appel d'air" très sensible dans les mois à venir!
"Je m'attends à ouvrir pas mal de dossiers " conclut en souriant Hicham Alaoui. La rançon du succès!

Agence ADIE Wallis
Galerie du Fenuarama
72 19 92






Les Outre-mer en continu
Accéder au live