Wallis et Futuna: un bon cru 2015 pour le brevet des collèges

éducation
brevet
Le certificat d'études, l'ancêtre du brevet! Aujourd'hui disparu
Le brevet des collèges est le premier examen pour bon nombre d'élèves du premier cycle depuis que le Certificat d'Etudes a disparu.
L'occasion de tester son niveau. Et de goûter le plaisir de réussir pour bon nombre d'entre eux.
Le cru 2015 du Brevet des collèges général et professionnel est excellent. 85% de taux de réussite, nettement plus que l'an dernier mais qui correspond au taux national.

De bons résultats

Plus précisément, 239 candidats sur 280 ont obtenu le diplôme.
A Futuna, 40 collégiens reçus à Sisia et 32 à Fiua.
A Wallis, les 4 collèges ont brillé. 71 élèves reçus au collège de Lano, 39 à Malae, 34 à Vaimoana et 23 à Finemui.
Le nombre des mentions reflète ces bons résultats. 17 mentions "très bien", 32 mentions "bien", 54 mentions "assez bien".

Hier lundi, devant les tableaux d'affichage, les mines étaient radieuses... et les commentaires enthousiastes: "Je l'ai obtenu avec "mention "bien". Je suis très contente de moi" commente Nina, une jeune collégienne soulagée. Elle ajoute lucide "Maintenant, ça va être nouveau. Il faudra se caler sur une seule branche".

Du BEPC au Brevet national

Un brevet qui a une histoire relativement récente par rapport à l'antique "certificat d'Etudes primaires" (créé en 1866 et supprimé en 1989) et au baccalauréat créé par Napoléon 1er.
Il est né en 1947. C'est le fameux BEPC (Brevet du Premier cycle du second Degré).Un "sésame" pour tous les postes de base, les "cadres C" dans l'administration.
En 1988 est créé le diplôme national du brevet. Il atteste "la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture".

2017: Un brevet rénové

En 2017, le "brevet nouveau" va s'appliquer. Ce brevet rénové a été présenté par la Ministre de l'Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem fin septembre.
La Ministre choisit une double validation comme le brevet actuel amis avec tout un système d'évaluations de 10 à 50 selon le niveau de maîtrise d'une matière. Une voie médiane entre des syndicats très opposés sur cet examen. A la fois du contrôle continu et des épreuves finales. Elle rejette ainsi le souhait de certains syndicats qui voulaient sa suppression et celui d'autres qui ne juraient que par le "contrôle continu".

Pour la Ministre, une fois l'examen réussi, la remise des diplômes aura un caractère plus solennel. La circulaire du Ministère précise "une cérémonie républicaine de remise des diplômes".
Un retour à la bonne vieille remise des Prix, du 1er Prix au 6ème accessit. Et pourquoi pas la distribution de livres. Des ouvrages qui font encore le bonheur des amateurs de beaux livres chez les bouquinistes.





eignement
Les Outre-mer en continu
Accéder au live