En pleine nuit, des candidats passent à Wallis les concours des douanes

L'image est un peu insolite. En pleine nuit, la semaine dernière, six candidats aux concours des douanes ont planché entre 22h30 et minuit puis deux heures plus tard. Le bâtiment des douanes est allumé.
La raison : le décalage horaire. Il s'agit d'un concours national et tous les sujets sont donnés à tous les candidats en même temps. 

Il fallait être titulaire du bac. Certains venaient de l'obtenir à la session 2015.
Ils ont dû répondre à des QCM de 80 questions -c'est-à-dire des Questions à Choix Multiples- portant aussi bien sur la culture générale, la maîtrise de la langue et de l'orthographe que la logique ou des problèmes simples de maths.

Le Ministère a ouvert 20 postes pour toute la France pour les "opérations commerciales" et 167 pour la surveillance (en uniforme). Les postes proposés ont été augmenté après les attentats de novembre. Des milliers de candidats se sont inscrits par internet.

La correction est nationale. Si le candidat est reçu à cette première sélection -il le saura fin janvier- il aura une autre épreuve écrite à Wallis. La sélection finale se fera à Paris au cours du premier trimestre.






Les Outre-mer en continu
Accéder au live