L'académie des langues de Wallis et Futuna dresse le bilan de l'année 2018

outremer
academie des langues wf
L'académie des langues uvéennes et futuniennes dresse un premier bilan positif de sa première année. Des traductions sont en cours, l'objectif étant de publier un livret dans tous les établissements scolaires en 2019. L'année prochaine promet d'être riche avec l'ouverture de l'académie en février.
 
L’académie des langues s’est réunie mardi 11 décembre 2018 pour dresser le premier bilan des travaux réalisés cette année. Ces travaux visent à promouvoir les langues vernaculaires. Dans leurs projections, la distribution d'un livret dans les établissements scolaires et une promotion des langues locales au plus grand nombre.

Les membres du bureau de l'Académie des Langues se sont réunis à AkaAka. Ils ont évoqué divers sujets.
De la chronologie de l’évolution de la langue wallisienne à la mise en place des règles d’usage du wallisien et des outils didactiques nécessaires à l’apprentissage de la langue. C'est un aperçu des travaux menés par l’académie depuis avril 2018. Les académiciens souhaitent faire avancer le plus de dossiers possible avant l'ouverture officielle de l'académie, le 21 février 2019.
Le plus délicat selon Emeni SIMETE  est la traduction :

«  Ce qui est difficile c’est de trouver les mots justes. Pour pouvoir bien traduire en français , il faudrait 4 ou 5 mots wallisiens. On est obligés d’opter pour un seul mot et cela nécessite un travail de concertation pour arriver à trouver le mot juste. »


Des travaux qui seront soumis au conseil d’administration de l’académie en juillet 2019. Ils seront validés et rendus accessibles aux élèves dans un livret.

Le point complet dans ce reportage de Lotana MOEFANA et Mélodie SIONE :
©wallisfutuna

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live