Affaire Broadband : L'Etat va payer pour la condamnation de Wallis et Futuna

justice
affaire broadband Pacfique
L'état paiera les 296 millions de francs pacifique que doit le territoire à la société de télécommunication Broadband. Un projet de convention financière a été établi avec le territoire. Soulagement pour les élus locaux, depuis la condamnation de wallis et futuna par la justice en novembre 2019.
C'est une affaire qui aurait bien pu coûter plus de 2,5 millions d'euros au territoire mais finalement, l'Etat français s'est engagé à payer l'amende que doit Wallis et Futuna à la société de télécommunications "Broadband".

Le 05 novembre 2019, la décision de la cour d'appel de Paris a marqué l'épilogue de 10 ans de procédure.

A cause d'une faute commise par le préfet de l'époque, le territoire de Wallis et Futuna a été condamné à payer à broadband 296 millions de francs pacifique.

Finalement, la commission permanente de l'assemblée territoriale a acté Mercredi 30 septembre 2020 un projet de  convention de financement de cette somme par l'état français.

La  décision a du être prise avant le 01er octobre 2020 pour éviter que les intérêts n'augmentent. Aujourd'hui, le territoire attend percevoir cet argent afin de le verser à Broadband.

Un soulagement pour la présidente de la commission permanente de l'Assemblée territoriale, Mireille Laufilitoga .. elle est interrogée par Marie-Jo Iloai : 

Mireille Laufilitoga : L'Etat va payer pour Wallis et Futuna dans l'Affaire Broadband

Les Outre-mer en continu
Accéder au live