Agriculture : rapprocher les jeunes wallisiens de la terre

agriculture
Des jeunes qui apprennent les métiers de la terre
©WF la 1ère.
Donner le goût de la terre et de l’agriculture aux jeunes de Wallis, c’est l’idée du projet GIF,Groupe Initiative Jeunesse, de la CCIMA. Ce projet est aujourd’hui déjà en cours dans le district de Hahake à Wallis.
« Donner le goût de la terre et de l’agriculture aux jeunes de Wallis » est l'objet du projet GIF, Groupe Initiative Jeunesse, de la CCIMA, la chambre de commerce d'industrie des métiers et de l'agriculture.

Ce  projet a déjà germé. Il est aujourd’hui en cours sur des parcelles de terre à Hahake à Wallis. Suliana et Gwendoline techniciennes, viennent rencontrer les jeunes agriculteurs en herbe. Ici nous sommes dans la pratique. Les techniciennes vont apprendre aux jeunes comment semer des concombres.
Kenza, une jeune wallisienne reproduit ce que la technicienne a expliqué. Ainsi, une dizaine de nouveaux plants ont été préparé.
Le projet de la CCIMA plaît beaucoup à la jeunesse.

Après la pépinière, nous retrouvons Gwendoline et Suliana, des jeunes d'Aka Aka sur le terrain. C’est ici que les semences de la pépinière seront définitivement plantées. Les jeunes appliquent les méthodes de défrichage inculquées par les techniciennes. Ce projet n’aurait pas abouti sans l’aide de la chefferie. Du chef de village d’Aka Aka qui a mis à disposition 1500 M2 de terrain pour sa jeunesse.

Le reportage de Mirna Kilama et Nicolas Esturgie:
©wallisfutuna

Un projet porté par la CCIMA. Cette initiative est intéressante dans la mesure où elle offre à la jeunesse du fenua la possibilité d'acquérir un métier. Les débouchés professionels ne sont pas nombreux sur le territoire. Wallis et Futuna sont encore loin d'être auto-suffusant en production maraîchère et agricole. Cela est une opportunité pour la jeunesse. Une action qui s'inscrit dans le contrat de développement 2016-2030. Un contrat qui souhaite un dévelloppement approprié du secteur primaire.

Lauriane Tatauosi VERGE, la présidente de la C.C.I.M.A revient sur ce projet. Elle était l'invitée du journal télévisé de Stéphanie Vili :

©wallisfutuna