Aircalin ligne Wallis - Nouméa - Wallis : la pesée des passagers est une question de sécurité

transports wallis
Air calin
©Wallis et Futuna 1ère.
La pesée des passagers au départ de Wallis et de Nouméa. Le communiqué d'Aircalin a mis en colère bon nombre de passagers sur le territoire et même ailleurs. Une mesure temporaire qui a toute son importance pour la sécurité des vols. Explications
Aussitôt annoncé, aussitôt les commentaires fusent sur le site Facebook de Wallis et Futuna 1ère. Des mécontentements pour la plupart, comme on peut lire:

« Discrimination, jamais vu ça ailleurs, les billets seront-ils pesés aussi ? ou encore S’agit-il d’une blague »

Hé ben non, on ne rigole pas avec la sécurité. L’avion a un poids maximum au décollage à ne jamais dépasser.Il prend en compte la masse de l’appareil, le carburant nécessaire pour le trajet initial, le fret et le poids des passagers.Cette consigne varie en fonction d’une dizaine de paramètres, la longueur de la piste, la densité de l’air, la vitesse et la direction du vent entre autres.

La pesée des passagers est une procédure de sécurité certes, mais assez gênante pour la culture wallisienne et futunienne et Fata, une potentielle passagère, le fait savoir: "Aircalin ne sait pas communiqué, communique mal, on peut bien expliqué cette disposition, elle n’est pas nouvelle, mais si on n’explique pas les gens ne comprennent pas".
 
La compagne de pesée des passagers et de leur bagage cabine s’effectue tous les 5 ans, la dernière remonte à 2012. Elle a estimé le poids moyen des passagers à 103 kg pour un homme, 91 pour une femme, et 35 kg pour un enfant âgé de 2 à 12 ans. Ce poids forfaitaire n’est peut être plus compatible avec le constat d’aujourd’hui.
D'où cette campagne de pesée pour en quelque sorte réétalonner les données et surtout prendre les mesures nécessaires de sécurité pour assurer les vols dans de bonnes conditions.

Pour aller plus loin , le reportage de Wallis et Futuna 1ère:
©wallisfutuna


Les Outre-mer en continu
Accéder au live