wallis & futuna
info locale

Assises de l’Outremer, atelier jeunesse : les jeunes veulent évoluer tout en préservant leurs traditions

patrimoine
Les jeunes ont des attentes à exprimer aux Assises de l'Outremer
Les jeunes ont des attentes à exprimer aux Assises de l'Outremer ©WF1
Les lycéens ont des attentes à exprimer pour leur devenir. Ils sont aussi soucieux de leur patrimoine culturel. 
L’un veut plus de justice sociale, l’autre est très concerné par l’environnement, une troisième souhaite un lycée pour Futuna.
Les  jeunes ont des choses à dire. Ça tombe bien, les Assises de l’Outremer leur ouvrent  les portes pour un jour, un atelier pour connaître leurs aspirations.
Falekimoana, lycéenne en terminale ES à Wallis : « Moi, je pense qu’il faudrait remettre en place des formations. Celles qui étaient proposées à l’IUFM auparavant, ça serait l’occasion pour les futurs bacheliers, notamment ceux qui souhaiterait continuer leurs études en métropole de mieux s’adapter et s’entraîner et cela éviterait un décalage entre le niveau d’éducation ici et celui de la métropole. »
Ils sont nombreux à utiliser les nouvelles technologies. Mais aussi conscients qu’internet et les réseaux sociaux les éloignent de leurs traditions.
« Il faudrait que tous les jeunes du lycée se mobilisent  autour de la journée du patrimoine car c’est important pour préserver notre culture », estime Timi Takasi lycéen en terminale.
Publicité