wallis & futuna
info locale

Banque de Wallis et Futuna : La direction s'explique sur ses réglementations controversées

banque
BWF
©sv
Les nouvelles dipositions de la BWF, Banque de Wallis et Futuna ont provoqué la grogne des clients fin octobre 2019. La direction   de l'établissement représentée par Maurice Lasanté s'exprime pour la première fois face caméra, sur sa politique générale. 
Les nouvelles dispositions mises en place par la BWF, Banque de Wallis et Futuna en septembre ont engendré l'indignation de sa clientèle. Elle déplore par exemple comme le plafonnement des retraits aux guichets à 120 000 francs pacifique. La modernisation inposée des moyens de paiement est également en cause.
Mercredi 20 novembre, le seul établissement bancaire de Wallis et Futuna a affiché un communiqué de presse précisant les offres et l'activité de l'agence. La version diffère pourtant de ce que dénoncent les clients.
Le directeur de la BWF, Maurice Lasanté a accepté pour la première fois de s'exprimer face caméra. Il explique :

« Il n’y a jamais eu de limitation à 120 000 francs pacifique. Aujourd’hui le client peut retirer tout ce qu’il veut, quel que soit le montant. Que ce soit pour le particulier ou pour le professionnel, il s’agit de son argent, donc il peut en disposer librement, soit par le biais de nos caisses, soit par le biais de nos distributeurs (…) Je pense qu’il y a eu peut-être des confusions par rapport au code monétaire et financier, qui est une affiche, une réglementation qui aborde le seuil de retrait des espèces mais à titre informatif… »


Pour aller plus loin, voici l'entretien de Maurice Lasanté avec Leone Vaitano'a et Mirna Kilama :
©wallisfutuna
Publicité