Une campagne de prévention bucco-dentaire à Wallis et Futuna

santé
dentiste et enfant
Sensibiliser à une bonne hygiène dentaire depuis l'école ©WF la 1ère
Bien se brosser les dents pour avoir de bonnes dents. Un capital santé qui se construit dès le plus jeune âge. A l'initiative de l'Agence de Santé, une campagne sur la santé bucco-dentaire dans les écoles est en place à Wallis et Futuna. Prévenir, sensibiliser les enfants est une priorité.
Séance de brossage des dents après la première récréation. A l’école de Mala’efo’ou à Wallis, cette initiative des enseignants date de 4 ans et les élèves, de la Maternelle aux CE1 en savent beaucoup des bons gestes.

Tahomila fait figure de bon élève : « nous apprenons à laver les dents et voir si nous avons des caries…je me lave 3 fois le matin, midi et soir » … Tu as des caries ? « Oui, 2. » Et pourquoi en as-tu ? « Parce que je mange des sucreries ! »


A propos de sucreries, la consommation au sein de cet établissement est interdite depuis des années. Et bien d’autres initiatives dans la prévention à mener pour une bonne santé des enfants.

Malia Vakalepu est la directrice de l' école primaire Logolelei de Mala'efo'ou :« Cette campagne menée par la dentiste vient compléter l’initiative que nous avons déjà prise à l’école. Nous avons aussi un projet alimentaire qui a plus accès dans le choix des menus et c’est plutôt au niveau des classes surtout en maternelle jusqu’en CM2 ».

enfants qui se brossent les dents
Se brosser les dents 3 fois par jour. ©WF la 1ère

Plus de 30 élèves de CP et de CE1 se sont fait examiner les premières molaires, la fameuse « dent de 6 ans » aujourd’hui, au moins 5 n’ont aucune carie, c’est bon signe.

Brigitte Buisson est dentiste en mission sur le Territoire. Une mission mis en place par l'Agence de Santé de Wallis et Futuna : « ce que j’ai constaté sur ces enfants-là, c’est qu’il y a une bonne hygiène dentaire, je crois que j’ai vu un seul enfant qui avait de la plaque dentaire, un peu de tartre, les autres, c’est brossé. »


Brigitte Buisson n'est pas venue les mains vides. Dans sa trousse un gel fluoré. Au cabinet dentaire, elle pose les cylindres, des résines colorées collées sur les molaires émaillées, un acte normal, systématique en prévention carieuse.

« Vous allez avoir des surfaces très lisses que l’enfant va pouvoir brosser facilement et les aliments ne vont pas se coller puisque ça fait une couche de résine fluoré très lisse. »


Un enfant a au moins des caries dentaires une fois par an d’où l’importance de les sceller. La dentiste revient vers la mi-décembre pour les soins à faire aux élèves qui en ont besoin.
 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live