publicité

Une centaine de cochons jetés après les célébrations de Vaisei

Au lendemain de la bénédiction de la chapelle de Vaisei, l’heure est au nettoyage. Une centaine de cochons ont du être enterrés. Ils n’ont pas été distribués à temps. A Vaisei, les avis sont partagés.

© Sofia Hoatau, Fatima Takasi
© Sofia Hoatau, Fatima Takasi
  • WF 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Après le faste de la bénédiction de la chapelle de Saint Pierre Chanel à Vaisei, un triste spectacle.
Sur les plus de 300 cochons exposés lors du katoaga, un tiers a du être jeté.  Faute d’avoir été pris en charge ou distribués rapidement, plus de 100 cochons pré-cuits sont voués au gaspillage.
Les agents du service des Travaux Publics ont été appelés en renfort pour cette opération. Depuis la soirée qui a précédé, ils enterrent les bêtes à l’aide d’une pelleteuse.

© SH, FT
© SH, FT

Au falefono de Nuku, le village voisin de Vaisei : une dizaine de cochons sont laissés à l’air libre depuis la fête.
Silisio Maituku est un agent des Travaux Publics, il déplore ce gaspillage :  « Nous avons ramassés une trentaine de cochons dans trois villages de Sigave. Les cochons de Alo ont été enterrés hier soir. En gros plus d’une centaine de cochons. C’est dommage d’en arriver là !».

L’envers des célébrations ne semble pas perturber la joie des habitants de Vaisei. Dans  la chapelle, un groupe de femmes nettoient les environs avec entrain malgré la fatigue.
Sur la question des cochons, leurs avis sont mitigés. L’une de ces femmes déclare : « ce n’est pas du gaspillage pour nous puisque nous avons fait ces dons de bon cœur. C’était pour exprimer toute notre joie !»

© SH, FT
© SH, FT

Une autre habitante pointe le faste de ces festivités.  « Tout Futuna s’est mobilisé, il n’y avait pas que Vaisei. J’ai mal au cœur de voir nos cochons dans un trou. Ce sont des millions jetés à la poubelle. Il faudrait une meilleure organisation pour la prochaine fois ».

La coutume suppose le don. Chaque habitant sait que lors d’évènements coutumiers, le gaspillage est parfois inévitable. Ce n’est pas une fin en soi. Les villageois ne retiendront que la joie procurée par la bénédiction de leur nouvelle chapelle.
Une chapelle désormais prête pour la commémoration de l’ordination de saint Pierre Chanel,  ce 12 juin.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play