Le cocotier, l'arbre aux milles usages à Wallis et Futuna, sera à l'honneur ce samedi 05 septembre

culture
cocotier
La journée mondiale du cocotier, ce sera ce samedi 05 septembre. Le cocotier, l'arbre aux milles usages est partout à Wallis et Futuna. Sur le territoire, une trentaine de variétés cohabitent. 

 
Le cocotier, "niu" en wallisien et futunien sera à l'honneur ce samedi 05 septembre à Wallis et Futuna. Un arbre aux milles usages sur le Fenua. Plusieurs produits artisanaux sont confectionnés à partir de ses différents composants. Dans le cadre de cette journée,  l'occasion s'est présentée à notre équipe de découvrir quelques variétés parmi les trente déjà recensées sur le territoire. Leone Vaintanoa  et Mirna Kilama sont allés à la rencontre de Feleto Kulifata, ancien agent du service des affaires culturelles et connaisseur en plantes locales.
©wallisfutuna
Pour souligner l'importance de cet arbre, une légende existe sur le Fenua concernant l'origine du cocotier : 

Cette légende est connue de tout le Pacifique. On la retrouve sous différente versions d’archipel en archipel.Voici la version de Wallis:
adis, une jeune fille de roi avait l’habitude d’aller se rafraîchir près d’une cascade. Elle y rencontra une anguille qui avec le temps, devint son amie. Un jour, mystérieusement, la fille du roi se trouva enceinte. Celui-ci s’en rendit compte et fut pris d’une colère terrible. Il rassembla tous les guerriers du village et leur ordonna d’aller tuer l’anguille dès le lendemain matin.La jeune fille pleura toute la nuit et finit par courir rejoindre son amie l’anguille pour l’avertir du danger qui l’attendait.
"On veut te couper la tête, les guerriers du village arrivent, sauve-toi !"
"Mais ça ne me gêne pas" répondit l’anguille, "à condition que ce soit toi qui me coupes la tête de tes mains".
La jeune ne comprit pas tout de suite alors l’anguille ajouta :
"Tu me couperas en trois morceaux, tu garderas ma tête et tu l’enterreras tout près de ta maison"
La jeune fille tua l’anguille et la ramena au village, avant que les guerriers rassemblés ne partent. L’animal était immense! Elle leur offrit le tronc et la queue et garda sa tête qu’elle planta près de son fale, les yeux plein de larmes.Quelques mois plus tard, elle accoucha d’un petit garçon. Au même moment, la tête de l’anguille se mit à germer et le premier cocotier poussa. On n’avait jamais vu un tel arbre auparavant ! Il apporta à la jeune femme et son enfant tout ce dont ils avaient besoin pour vivre et fabriquer des objets utiles. Son fruit, la noix de coco, possède trois trous qui représentent les yeux et la bouche l’anguille. Ainsi à chaque fois que la jeune fille buvait, elle continuait à embrasser son amie de jadis.
(source : http://uvea.uniterre.com/101749/La+l%C3%A9gende+du+cocotier..html )


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live