publicité

Conseil des Ministres : une ordonnance pour diviser par cinq le tarif de l'électricité

Le Conseil des Ministres a examiné ce mercredi l'ordonnance du code de l'énergie. Un dispositif qui va se tradiuire par une baisse progressive du prix de l'électricité. Et le diviser par cinq en 2020!

Le même compteur... mais un tarif en baisse!
Le même compteur... mais un tarif en baisse!
  • Par René Lataste
  • Publié le , mis à jour le
La baisse du tarif de l'électricité était depuis des années une véritable "Arlésienne".  D'études d'experts en déclarations fracassantes et en engagements sans suite beaucoup n'y croyaient plus. La ténacité des élus du Territoire, dont le député et le Sénateur auront finalement payé!

Le terme d'un long combat

L'ordonnance présentée ce mercredi au Conseil des Ministres par la Ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, Ségolène Royal n'est pas anodine. Elle marque l'aboutissement d'un long combat... et rend justice à notre Territoire où l'électricité est cinq fois plus chère qu'en métropole.

Cette baisse s'appuie sur l'article 214 de la loi de transition énergétqiue pour la croissance verte. L'alignement sur les prix de métropole se fera progressivement.
Première étape, le 1er juillet prochain. La baisse s'appliquera sur les premiers 50 kWh consommés mensuellement. Deuxième étape, le 1er janvier 2017. La baisse s'appliquera alors sur les 100 premiers kWh. 

A terme, l'objectif est d'aligner les tarifs de Wallis et Futuna sur ceux de la métropole. Concrètement, une division par cinq de la facture. Ce dispositif s'inscrit dans celui contre la vie chère.

Objectif : 50% d'énergie renouvelable en 2030

L'électricité actuelle est produite par des générateurs électriques qui tournent au diésel. Nous avons dans un récent article évoqué la modernisation du parc des moteurs de EEWF. Des générateurs "dernier-cri" qui vont encaisser l'augmentation probable de consommation liée à la baisse du tarif.
A l'horizon 2030, le Territoire a comme objectif de produire 50% d'énergie renouvelable. Et une autonomie totale en 2050. MAis nous n'en sommes pas encore là...
A court terme, les élus territoriaux et EEWF vont devoir travailler avec la Commission de régulation de l'Energie... et définir l'application précise de cette annoncée du tarif au 1er juillet.







Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play